Vie commerçante

"Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois

  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • Une quarantaine de commerçants ruthénois s’étaient donné rendez-vous place d’Armes pour un happening sur la chanson du moment, "Happy", de l’Américain Pharell Williams.
    Une quarantaine de commerçants ruthénois s’étaient donné rendez-vous place d’Armes pour un happening sur la chanson du moment, "Happy", de l’Américain Pharell Williams. José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • En début d’après-midi, sur le parvis de la CCI, les étudiants étaient deux fois plus nombreux à se déhancher en rythme devant les caméras.
    En début d’après-midi, sur le parvis de la CCI, les étudiants étaient deux fois plus nombreux à se déhancher en rythme devant les caméras. José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
  • "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois
    "Happy from Rodez" : le flash mob qui fait bouger les Ruthénois José A. Torres / José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner

Animation. Mardi, une centaine de commerçants et d’étudiants ruthénois se sont prêtés au jeu du flash mob, à l’initiative de professionnels de la communication albigeois. L’occasion de donner l’image d’un Rodez «happy».

Mardi 18 mars à la mi-journée, une quarantaine de commerçants ruthénois s’étaient donné rendez-vous place d’Armes pour un happening sur la chanson du moment, "Happy", de l’Américain Pharell Williams. En début d’après-midi, sur le parvis de la CCI, les étudiants étaient deux fois plus nombreux à se déhancher en rythme devant les caméras.

"Mettre en avant Rodez"

Depuis sa sortie en décembre dernier, le phénomène musical a fait danser des milliers de personnes à travers le monde, chacun y allant de sa chorégraphie et de son clip vidéo. L’idée d’une déclinaison ruthénoise est née il y a deux semaines, à l’initiative de professionnels de la communication albigeois. Originaire de Rodez, Olivier De Giorgi explique : "Nous voulions profiter du phénomène "Happy" pour mettre en avant Rodez, mais aussi notre travail et nous faire connaître."

Un projet auquel s’est aussitôt associé Corum, l’association des commerçants de Rodez. "Très emballés par l’idée, nous avons voulu apporter notre aide en mobilisant plus de commerçants", ajoute Sylvie Dardenne, sa présidente. Ainsi, des séquences ont été tournées dans une quarantaine de boutiques du piton avant le rassemblement collectif de la place d’Armes.

"Tout partait d'un petit délire"

"Nous savions que les jeunes seraient toujours partants, mais avec les commerçants... c’était pas gagné", glisse Charlotte Frayssinet, l’une des bénévoles. Le résultat a dépassé toutes leurs espérances. "Jamais on aurait imaginé un tel engouement, confie Olivier De Giorgi. Tout partait d’un petit délire entre nous, puis avec trois ou quatre commerçants."

Reste encore cinq jours de montage, qui mobiliseront la petite équipe, pour une projection en avant-première le 28 mars prochain au Bowling du Rouergue. La vidéo sera ensuite visible en libre-accès sur un site créé à cet effet : www.happyfromrodez.com

Lola Cros
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

168000 €

Rodez centre-ville - Appartement T4 situé au deuxième étage d'un magnifique[...]

520 €

A 10 min a pied du centre ville de RODEZ, venez découvrir cet appartement d[...]

219 €

APPARTEMENT EN BON ETAT AVEC COIN-CUISINE EQUIPEE SECTEUR CENTRE VILLE PROC[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir