Rodez-Onet-le-Château Handball

Milenko Kojic : "C’est David contre Goliath"

  • Milenko Kojic devrait une nouvelle fois donner de la voix samedi soir à Ginette-Mazel.
    Milenko Kojic devrait une nouvelle fois donner de la voix samedi soir à Ginette-Mazel. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

Handball (18e journée). Le Roc Handball reçoit Bruges ce samedi soir (20h45) au gymnase Ginette-Mazel. Un match délicat contre une équipe installée bien au chaud sur le podium. Le coach Milenko Kojic et ses hommes qui peuvent décrocher le maintien en cas de succès craignent tout de même cette rencontre. Interview.

Le revers de samedi dernier face à Libourne (défaite 28-27) a-t-il disparu de vos têtes désormais ?

Sûrement pas ! Il ne faut pas oublier ce match car on ne doit pas commettre les mêmes bêtises. Je suis très déçu car Libourne était largement à notre portée. De la déception, de l’amertume, mais pourtant il faut aller de l’avant et vite se concentrer.

Quelles sont vos priorités pour le match qui vient ?

À la maison, on est dans l’obligation de gagner. Mais cela risque d’être très compliqué.

Vous devez, de surcroît, panser les petits et gros bobos…

Effectivement. Nous venons d’enregistrer une blessure de plus : celle de notre demi-centre Peter Marusic. Il souffre d’une fracture du métacarpe à la main et sera donc absent.

Est-ce un coup dur ?

Je ne vous le fais pas dire ! Il sera absent durant au moins six longues semaines. Il va donc falloir changer la base arrière et tout notre dispositif défensif. Il y a du boulot.

Quels seront les changements dans l’effectif ?

On notera l’entrée de Sébastien Lewandowski à la place de Peter et le retour de Marc Becdro dans les cages.

Bruges est une équipe de haut de tableau. La tâche s’annonce donc difficile…

Nos futurs adversaires sont lucides, intelligents, costauds et très difficiles à manœuvrer.

Quel message allez-vous adresser à vos hommes lors de votre causerie ?

D’aller au combat, de se donner à fond, d’être présent dans l’impact physique et de ne pas avoir de regrets. Cette confrontation, c’est un peu David contre Goliath.

Croyez-vous aux contes de fée ?

(Il sourit) Une victoire devant les Girondins et le maintien sera assuré.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

89000 €

Rodez, dans petite copropriété bien entretenue, Appartement de type 3 en bo[...]

379 €

Dans une résidence calme et sécurisée à 5 minutes du centre ville de Rodez [...]

329 €

Appartement traversant de type 1 bis composé d'une entrée, d'une pièce prin[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir