Grand Rodez Ruthénois

St-Julien-de-Rodelle : embardée fatale à la sortie du village

  • C’est au lieu-dit Brussot que la conducteur a perdu le contrôle.
    C’est au lieu-dit Brussot que la conducteur a perdu le contrôle. PR - PR
Publié le / Modifié le S'abonner

Faits divers. Jeudi soir, Sylvain Persec a été tué sur le coup après avoir perdu le contrôle de sa voiture. Quatorze ans plus tôt, son frère s’était tué dans des conditions similaires lors du rallye de Marcillac.

Un terrible drame s’est noué, jeudi en toute fin de journée, sur la route de Bozouls, à la sortie du village de Saint-Julien de Rodelle. Peu avant 19h, Sylvain Persec, âgé de 36 ans a, pour des raisons inexpliquées, perdu le contrôle de sa voiture et a été tué sur le coup. A proximité de l’embranchement avec la route menant au terrain de football du village, sa voiture a quitté la route, a sauté dans un champ et a effectué un tonneau, pour stopper sa course contre un muret. Une embardée fatale pour ce jeune père de famille.

Conditions similaires

Sur place, les pompiers n’ont pu que constater le décès du conducteur, alors seul au volant. Ce drame a jeté un véritable effroi dans ce village de Saint-Julien où habitent ses parents. Quatorze ans plus tôt, quasiment jour pour jour, son frère aîné Laurent, dans des conditions similaires, s’était tué sur les routes du rallye de Marcillac, en perdant le contrôle de sa voiture dans une ligne droite. Il était alors tout juste âgé de 25 ans. D’ailleurs, dans le petit monde du rallye aveyronnais, on était sous le choc dès jeudi soir, le Rodellois gardant toujours un œil averti sur l’actualité des rallyes locaux.

Employé de la commune de Rodelle

À la mairie du village, c’est également la consternation depuis l’accident. Le maire de Rodelle, Jean-Michel Lalle, qui s’est rendu sur place dès qu’il a été alerté du drame, se souvient encore la douleur avec laquelle il avait dû annoncer la terrible nouvelle à la famille, le 26 mars 2000, lors du décès de Laurent.

Jeudi soir, accompagné de son premier adjoint, il est de nouveau allé voir les parents et leur fille, pour leur annoncer la funeste nouvelle. Et ce, avec d’autant plus de tristesse que Sylvain Persec était un des employés de sa commune. "Un gars adorable, très apprécié dans le village. Il adorait aller tondre et préparer le terrain de football de Saint-Julien, sur lequel il a souvent joué avec l’équipe du village. Il était très impliqué dans la vie associative. C’est terrible ce qui arrive là... ", lâche très ému le maire de Rodelle. Avec sa compagne et ses deux enfants, Sylvain Persec résidait à Espalion où, là aussi, la nouvelle a été accueillie avec effroi. Les obsèques auront lieu lundi, à Bozouls, à 14h30.

Philippe Routhe
L'immobilier à Bozouls

608 €

Situé dans un lotissement calme et agréable, maison de plain pied de type 3[...]

279000 €

Aux portes de BOZOULS, venez découvrir cette grande maison de 150 m2 sur 2 [...]

215000 €

Bozouls - Maison T5 de 200m² sur un terrain de 900m² attenant. La maison[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir