A Millau, une triangulaire qui arrange Guy Durand

  • Corrigé au premier tour, Guy Durand pourrait profiter du réservoir potentiel de voix à sa gauche et de l'obstination des candidats de droite pour pour retrouver son fauteuil de maire.
    Corrigé au premier tour, Guy Durand pourrait profiter du réservoir potentiel de voix à sa gauche et de l'obstination des candidats de droite pour pour retrouver son fauteuil de maire. CP
Publié le

En annonçant vouloir se maintenir au second tour des municipales à Millau, Philippe Ramondenc qui confirme la triangulaire et son divorce avec Christophe Saint-Pierre, fait un cadeau inespéré au maire sortant.

C’est non !  Philippe Ramondenc a renvoyé Christophe Saint-Pierre et sa proposition d’alliance dans les cordes, en annonçant son maintien dans la soirée. Le second round des municipales millavoises, dimanche, se jouera donc en triangulaire. "On garde le cap, annonce Philippe Ramondenc, au sortir d’une réunion avec ses “adjoints”. À seulement 176 voix derrière Saint-Pierre, nous sommes aussi légitimes que lui. On ne se couche pas et ce sont les Millavois qui feront leurs choix. C’est une compétition, et tout reste jouable."

"M. Saint-Pierre crache sur nos électeurs"

La liste Millau Cap 2014 a rédigé un communiqué de presse en ce sens, hier soir. "Nous entendons rester libres de tout parti politique et nous sommes persuadés, après avoir eu la confiance de 28% d’électeurs millavois, que notre liste citoyenne offre un réel espoir de changement pour notre ville", peut-on y lire. "En s’appropriant nos voix dans les médias au soir du premier tour pour dire que “la droite représentait 58%”, M. Saint-Pierre crache sur nos électeurs", s’agace Franck Gilleron, en charge du dossier “finances” au sein de Millau cap 2014. C’est par respect et honnêteté pour eux qu’on se maintient."

Ramondenc/Saint-Pierre : le divorce

Dès dimanche soir, les états-majors des deux camps s’étaient rencontrés. Philippe Ramondenc et les siens fustigent l’attitude de leurs interlocuteurs, qu’ils jugent condescendante. L’entrevue a tourné court. Sur quoi portait un éventuel accord ? "Nous voulons d’abord valider le principe d’une fusion, avant de voir les termes dans un second temps, confiait simplement Christophe Saint-Pierre lundi, en fin d’après-midi. Nous avons la capacité de battre Guy Durand, c’est ce qui me guide." 

Tout au long de la journée, à d’innombrables reprises, les membres de sa liste Millau à venir ont tenté de nouer le dialogue avec le camp Ramondenc. Sans succès. En cas de triangulaire ? "On partira à la bataille, répondait le chef de file UMP, avant de savoir que la victoire se jouerait bien à trois candidats. On essaiera d’allier toutes les forces possibles pour obtenir la victoire la plus large possible." 

Une aubaine pour Guy Durand

Corrigé au premier tour, Guy Durand, grâce au réservoir potentiel de voix à sa gauche, pourrait bien retrouver son fauteuil de maire grâce au scénario du second. Philippe Ramondenc ne craint-il de porter cette responsabilité ? "Et pourquoi ce serait ma faute ?, demande-t-il. Christophe Saint-Pierre n’a qu’à se retirer, lui. Nous, on reste fidèle à notre ligne de conduite, sans étiquette, pour les Millavois. Quoiqu’il se passe, on continuera à marcher la tête haute dans les rues."

Mathieu Lagouanère
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

565 €

N836 - A louer appartement T4 situé au 6ème étage avec ascenseur de la Rési[...]

310 €

Appartement F1 bis meublé - N579 - Appartement F1 bis meublé proche du cent[...]

75000 €

Sur les hauteurs de Millau, proche zone commerciale du Crès, terrain à bâti[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?