Aveyron : la carte scolaire ne passe pas

  • Aveyron : la carte scolaire ne passe pas
    Aveyron : la carte scolaire ne passe pas
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Pétition, occupations d'écoles, lettres ouvertes... Alors que l'inspecteur d'académie doit rendre public aujourd'hui les contours exacts de la carte scolaire. Les parents d'élèves de nombreuses communes aveyronnaises haussent déjà le ton. 

Decazeville, Firmi, Baraqueville, Saint-Amans-des-Côts, Sébazac, Millau... Au fil des jours, la liste de communes inquiètes par les ajustements prévus à la rentrée prochaine ne cesse de s'allonger. Et alors que le directeur académique des services de l'éducation nationale (Dasen) de l'Aveyron doit rendre public aujourd'hui la carte scolaire pour la rentrée 2014, l'incompréhension demeure.

"On ne comprend pas. On n’a pas de baisse significative d’effectif. On paye le départ de douze élèves du CM2, mais cela ne justifie pas la perte d’un temps complet", explique Caroline Joulia, au nom des parents d’élèves de Saint-Amans-des-Côts.  "Tous les ans ou presque, on est obligé de manifester" poursuit un autre devant l'école Jean-Moulin à Decazeville, où un demi-poste d'enseignant est menacé à la rentrée prochaine.

Entre occupations d'écoles ou pétitions, chacun tente à son niveau d'infléchir les décisions du Dasen qui doit présenter aujourd'hui les contours exacts de la nouvelle carte scolaire en présence des syndicats d'enseignants également très remontés. 

"On le sait, le département est amputé pour la prochaine rentrée scolaire de deux postes. Cela, malgré une dotation exceptionnelle de dix postes pour l’académie de Toulouse, surtout destinée à soulager la Haute-Garonne et le Tarn-et-Garonne, aujourd’hui en véritable situation de sureffectif. Sans cette dotation, ce ne sont pas deux mais quatre postes qui auraient dû être supprimés en Aveyron", reconnaît-on dans les rangs syndicaux. Mais la mesure ne passe pas pour autant. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir