Rodez : l'Estivada retrouve le centre-ville

  • L’été dernier, la scène de l’Estivada se trouvait encore à Bourran.
    L’été dernier, la scène de l’Estivada se trouvait encore à Bourran. Archives José A. Torres
Publié le , mis à jour

Festival. La programmation du rendez-vous international des cultures occitanes de Rodez a été dévoilé. Elle marque aussi le retour du festival en plein centre-ville, sur l’esplanade des Rutènes.

Le programme de l’Estivada et ses "espectacles gratis" a été dévoilé. Du 23 au 26 juillet, l’esplanade des Rutènes va vibrer au son des multiples groupes invités à participer à cette nouvelle édition. Eh oui ! Car l’Estivada quitte Bourran pour revenir dans le centre-ville.

Nadau en ouverture

Pour la première fois depuis sa création, l’esplanade des Rutènes va s’animer de toute part. Non seulement y sera installée la grande scène, mais y sera également dressé le village occitan. Cette esplanade sera le cœur même de l’Estivada. Mais le festival ne pouvait faire autrement que de se glisser aussi entre les murs du tout nouveau musée Soulages. Celui-ci accueillera toute la programmation littéraire du festival.

Fidèle à son habitude, l’Estivada n’oubliera pas d’investir la Maison des jeunes et de la culture (MJC) pour quelques spectacles durant les après-midi, l’Amphithéâtre pour les nocturnes, et même la mairie, où les rendez-vous seront plus politiques. Mais revenons au cadre festif. Pour ouvrir le bal, Patric Roux a offert un beau cadeau à Nadau. L’organisateur en chef du festival des cultures occitanes de Rodez a invité les Béarnais à fêter leurs 40 ans de vie commune sur la grande scène. Une soirée de bonne humeur et de bonne musique pour cette première journée qui débutera au son des bandas de Gascogne.

Pour ne parler que des soirées, où la foule est attendue pour danser et déambuler, les trois jours qui suivront seront inlassablement rythmés aux sons de l’occitanie. Il y en aura pour tous les goûts d’Oc. Du local avec Ausibal, des jeunes avec Lo cor de la plana le jeudi. Du punchi avec Txarango (ska catalonha) et Pythéas (du Languedoc) le vendredi. Le samedi, la clôture devrait cartonner avec Papa Gahus, Les ramoneurs de Menhirs, Goulamas’k et Sonoloco.

Ce retour en centre-ville de l’Estivada promet d’être un temps fort de l’été à Rodez. En tout cas, si l’on se fie à la programmation, elle promet quelques belles soirées aux festaïres.

Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

19400 €

A vendre à Bourran garage individuel fermé d'environ 17m2 dans une résidenc[...]

248 €

TYPE 1 DANS PETIT COLLECTIF AVEC COIN CUISINE ÉQUIPÉE ET PETIT BALCON, MENU[...]

275 €

Appartement T1, avec cuisine équipée, situé à proximité des écoles et des c[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?