Environnement

Causse comtal: le regard bienveillant des amoureux de la nature

  • Le groupe de bénévoles, autour du secrétaire du comité, Alain Cantaloube.
    Le groupe de bénévoles, autour du secrétaire du comité, Alain Cantaloube. Joël Born - Joël Born
Publié le / Modifié le S'abonner

Environnement. Depuis dix-huit ans, le comité Causse comtal travaille à embellir et surtout protéger la nature des excès de toutes sortes qui lui sont imposés par la société. En conjuguant toujours vigilance et convivialité.
 

Pendant que nombre d’Aveyronnais profitaient du long week-end du 8 mai pour une escapade,  quelques bénévoles du comité Causse comtal,  s’étaient armés de fourches, sécateurs et autres débroussailleuses pour remettre en état un chemin de liaison entre plusieurs fermes, près du charmant village de Barriac. Voilà dix-huit ans que le comité Causse comtal pose son regard protecteur sur Dame nature et l’environnement. "Tout est parti d’une opposition à un projet autoroutier sur le causse et puis notre action s’est diversifiée", explique le secrétaire, Alain Cantaloube, derrière ses faux airs de Léo Ferré.

Des batailles sur tous les fronts

Il faut dire que depuis janvier dernier, le comité dispose d’un agrément départemental, qui lui permet de siéger dans diverses commissions. L’association de protection environnementale est ainsi représentée dans cinq des six commissions instituées dans le cadre du plan départemental des ordures ménagères. Le comité intervient aussi dans plusieurs autres domaines.
Causse comtal participe ainsi au suivi des enquêtes publiques, comme c’est le cas pour les projets photovoltaïques de Rodelle, Montrozier et La Loubière. "Nous sommes favorables au photovoltaïque en toiture et au sol, mais pas sur des terres agricoles ou des zones naturelles, explique Alain Cantaloube. Dans le cas présent, on se trouve en zone naturelle pour Rodelle et sur des terres agricoles à Montrozier. C’est pourquoi, nous avons émis un avis défavorable. Nous avons, par contre, émis un avis favorable pour le site de Pessens, à La Loubière, car c’est une friche industrielle."  L’un des autres dossiers qui occupe régulièrement les membres du comité concerne l’implantation d’éoliennes. La position de l’association est on ne peut plus claire: "Pour les projets éoliens, on émet des jugements au cas par cas. Nous sommes favorables lorsque les mâts ne gênent pas les riverains et ne défigurent pas trop le paysage."

"C’est devenu une tradition"

Aujourd’hui, l’association regroupe une soixantaine d’adhérents et autant de sympathisants. "Chaque journée du 8 mai, on nettoie un chemin. C’est devenu une tradition. D’habitude, on est une bonne trentaine, ce matin on a eu un peu peur, il y a beaucoup moins de monde, car c’est les vacances. Heureusement, aujourd’hui, le chemin n’est pas trop difficile à nettoyer, ce qui n’est pas toujours le cas."
Avant de passer à l’action, les dynamiques retraités ont partagé le café et la fouace dans la salle des fêtes de Barriac. À midi, la petite équipe a prévu de casser la croûte en commun. Car cette journée est aussi une façon de joindre l’utile à l’agréable. Dans une ambiance toujours très conviviale. "L’an dernier, on est intervenus à Gages, à la demande de la municipalité qui nous avait offert le repas. Les deux années précédentes, nous étions au Puech de Coudournac, où l’agriculteur propriétaire des terrains nous avait préparé des grillades."
Après l’effort, le réconfort, c’est bien connu. Et ce jeudi matin, les débroussailleurs du Causse comtal ont particulièrement bien bossé. Ils ont même fabriqué une chicane en bois, pour éviter que des engins mécaniques à deux roues ne viennent troubler la quiétude des lieux et des promeneurs. Il est vrai que l’endroit, qui invite à la contemplation en offrant une magnifique vue sur l’Aubrac et les Monts du Cantal, encore enneigés, mérite bien de telles attentions. "Je crois que c’est l’un des chemins les plus jolis que l’on ait ouvert", se réjouit le secrétaire du comité Causse comtal. Heureux du travail accompli.

Comité Causse comtal:
Tél. 05.65.44.95.88. www.comitecaussecomtal.over-blog.com.

Joël Born
L'immobilier à Bozouls

208000 €

A vendre pavillon indépendant de type 7 de 190m2 habitables situé sur un te[...]

103000 €

Belle maison pour amateur de pierre. Toiture entièrement refaite et comble [...]

661 €

BOZOULS : Ancienne grange rénovée avec des prestations de qualité, cuisine [...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir