Rodez Aveyron Football

CFA : Rodez condamné à espérer

  • Entre le Raf et Marseille Consolat, tout se décidera samedi prochain.
    Entre le Raf et Marseille Consolat, tout se décidera samedi prochain. Archives JAT / Archives JAT
  • CFA : Rodez condamné à espérer
    CFA : Rodez condamné à espérer
Publié le / Modifié le S'abonner

29e et avant-dernière journée. Large vainqueur du Pontet (4-1) samedi soir, Marseille Consolat a chipé la place de leader à Rodez et pris une option sur l’accession en National. Mais les Ruthénois ont encore une chance.

Quatre-vingt-dix minutes, c’est peu mais c’est long à la fois. Et il peut s’en passer des choses pendant ce temps-là. Le Rodez Aveyron football le sait bien. Samedi prochain, tandis qu’il affrontera Hyères au stade Paul-Lignon (coup d’envoi à 18 heures) pour le compte de la 30e et toute dernière journée du championnat, il sera en partie réduit à espérer des bouleversements du côté de Cannes. Car son destin d’accédant en National s’écriera quoi qu’il arrive du côté de la Croisette où Marseille Consolat, nouveau leader, aura les cartes en mains.

Consolat retrouve le siège de leader 13 journées après

Depuis la «fessée» infligée hier soir au Pontet (4-1), sur leur terrain des quartiers Nord, les Phocéens ont en effet pris une belle option. Pourtant, pendant 45 minutes, l’espoir était de mise côté ruthénois. À la pause, les Pontétiens poussaient alors leurs hôtes au partage des points (1-1 à la pause) et le Raf était à cet instant le maître du jeu. Sauf que, de son canapé, il n’a ensuite pu qu’assister à l’inéluctable. Dumortier, Laassami sur penalty et Mchangama ajoutaient trois nouveaux buts pour sceller leur nouvelle emprise sur un groupe C de CFA qu’ils n’avaient plus regardé d’en haut depuis le 25 janvier et la 16e journée.

Mais samedi prochain, tout peut encore changer dans un championnat où les quatre premiers se tiennent en 3 points. Pour espérer que le vent tourne dans son sens, le Raf devra avant tout faire sa part du travail en dominant une formation de Hyères (4e) qui n’a plus aucune chance de finir en tête. S’il y parvient, il lui faudra ensuite croiser les doigts et regarder du côté de Cannes. Car il peut s’en passer des choses en un match. 

Le classement :

CFA : Rodez condamné à espérer
CFA : Rodez condamné à espérer

Max.R
Voir les commentaires
Réagir