Insolite

Vin d’Estaing : pêche divine dans le lac de Castelnau

  • Karine Scudier, œnologue, et Frédéric Maurel, président de la cave,
ont eu la primeur de goûter à la première «cuvée Alauzet».
    Karine Scudier, œnologue, et Frédéric Maurel, président de la cave, ont eu la primeur de goûter à la première «cuvée Alauzet». Olivier Courtil / Olivier Courtil
  • D'avis d'experts, "le vin est meilleur, plus rond et aussi fruité".
    D'avis d'experts, "le vin est meilleur, plus rond et aussi fruité". Olivier Courtil / Olivier Courtil
  • Opération remontée après plusieurs mois d'affinage dans les eaux du lac de Castelnau.
    Opération remontée après plusieurs mois d'affinage dans les eaux du lac de Castelnau. Olivier Courtil / Olivier Courtil
  • Dégustation réussie sur les rives du lac.
    Dégustation réussie sur les rives du lac. Olivier Courtil / Olivier Courtil
  • Les curieux pressés de déguster la "cuvée Alauzet".
    Les curieux pressés de déguster la "cuvée Alauzet". Olivier Courtil / Olivier Courtil
Publié le / Modifié le S'abonner

Insolite. Cette première expérience en Aveyron de vin immergé sous l’eau pendant un an a livré son verdict vendredi. Au-delà du coup médiatique, le résultat s’est avéré concluant, offrant des perspectives.

L’essai était déjà transformé avant même que les 21 bouteilles de la cuvée Saint-Jacques 2009 des Vignerons d’Olt d’Estaing ne sortent du lac. Une centaine de personnes étaient présentes pour immortaliser, appareils photos en main, cet événement atypique, au pied du château de Castelnau, dans une ambiance conviviale. Christine Miquel, Nicolas Liautard et Alain Versepuech, du club de plongée d’Espalion, ont repêché ce «trésor du lac», nom donné à cette opération expérimentale.

Pêche au trésor

Disparus dans les profondeurs du lac de Castelnau-Lassouts, laissant échapper des bulles à la surface comme des bulles de champagne, les trois héros du jour ont remonté en deux fois l’élixir estagnol, sous les applaudissements des amateurs. "Elles n’étaient pas loin ces bouteilles, finalement !", constataient avec humour les curieux, joyeux de vivre ce moment. Certains se sont même amusés à fredonner l’air du film «Les dents de la mer». Un coup de pub en amenant un autre, le bateau électrique et solaire «Solarb’Olt» qui sera mis en eau sur ce même lac pour la période touristique, a fait aussi son apparition au large, avec à son bord des élus du canton de Saint-Geniez. Une pêche sans mauvaise surprise par une température de 15 à 16 °C pour les plongeurs qui, durant l’année, avaient effectué une quarantaine de plongées pour vérifier si le trésor immergé était toujours là… Ce qui n’a pas empêché toutefois d’en perdre trois, sans doute attrapées par d’autres plongeurs ou pêcheurs bien équipés.

"Plus rond et aussi fruité"

Et c’est un kilomètre plus loin, à la base d’Alauzet que s’est déroulée la dégustation. Karine Scudier, œnologue, et Frédéric Maurel, président de la cave, ont eu la primeur de goûter et de pouvoir comparer avec des bouteilles témoins. Et ce premier essai s’avère déjà concluant. "Le vin est meilleur, plus rond et aussi fruité." La semaine prochaine, ce sera au tour de Sergio Calderon et Fabrice Couturier, respectivement sommelier chez Bras et au moulin de Cambelong d’Hervé Busset, de donner leurs impressions. Mais nul doute que cette expérience sera renouvelée, avec un nom déjà tout trouvé lors de cette dégustation, à l’ambiance champêtre évoquant le «Déjeuner sur l’herbe» de Monet: la cuvée Alauzet.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Castelnau-De-Mandailles

155000 €

EXCLUSIVITE !! Sur une parcelle de 1752 m2, venez découvrir cette maison de[...]

22250 €

Au cœur de Castelnau, à environ 15min d'Espalion. Maison de village avec so[...]

35300 €

Terrain hors lotissement en position dominante et vue dégagée. Superficie d[...]

Toutes les annonces immobilières de Castelnau-De-Mandailles
Réagir