Sam Technologies : "Aucune garantie n’est apportée par la direction"

  • Le directeur général de la Sam doit prendre la parole aujourd'hui pour évoquer les tensions en interne.
    Le directeur général de la Sam doit prendre la parole aujourd'hui pour évoquer les tensions en interne. PB
Publié le , mis à jour

Avant que ne se prononce le directeur général de Sam Technologies, les syndicats évoquent des tensions en interne et donne leur vérité en pleine discussion sur le pacte de compétitivité. 

Hasard de calendrier ou pas, les récentes rumeurs sur la stratégie économique de Sam Technologies s’accompagnent d’une nouvelle montée de tension en interne, révélée par le communiqué que nous a fait parvenir le syndicat CGT. Avant que ne se prononce le directeur général (Patrick Bellity a annoncé qu'il prendrait la parole lundi 19 mai) les syndicats se livrent à un état des lieux de la situation.

  • Centre de formation 

"Cela fait de nombreuses années que la Direction Générale annonce aux salariés et aux élus la création d’un centre de développement et de recherche sur la zone des Tuileries. Mais rien ne s’est encore concrétisé et le doute se renforce sur les projets des deux actionnaires et sur leur réelle volonté de développer les activités sur le Bassin." 

  • Développement à l'international

"Ces dernières semaines, par deux fois, les salariés ont été informés par note de service de la direction générale que le groupe Arche envisageait dans le cadre de sa stratégie du développement à l’international, de travailler avec un groupe de fonderie Turque et Sud Coréenne. Les salariés de Sam et les élus CGT se posent donc légitimement un certains nombre de questions après avoir appris par la presse (octobre 2013) que la totalité du marché Daimler (140 M€ de chiffre d’affaire) ne serait pas produit chez Sam."

  • Organisation défaillante

"Aucune garantie n’est apportée aujourd’hui par la direction générale et l’actionnaire majoritaire sur les perspectives de développement sur le long terme et sur l’organisation actuelle qui, défaillante (reconnue par la direction générale dans une note du 16 avril 2014), entraîne surcoûts, retards de livraison et incidents chez les clients." 

  • Blocage

"Ces situations, inquiètent toutes les catégories de salariés. A une écrasante majorité, ils ont délivré une réponse très claire aux consultations successives organisées par la direction et la CGT. Celle-ci refuse d’entendre le message et cherche à faire porter au syndicat le chapeau du blocage du dialogue social et des conséquences sur l’emploi local. Les salariés de Sam sont en droits d’attendre d’autres réponses, eux qui par leur travail et les richesses qu’ils ont crées ont contribué très largement au développement du groupe Arche." 

  • Bénéfices

"Faut-il rappeler que depuis plus de 20 ans, chaque année, Sam réalise des bénéfices. Ce qui est encore le cas en 2013, avec un résultat net positif à de 1,168M€, Sam étant malheureusement le seul site de production français du Groupe, à faire des bénéfices. Il est donc légitime au vu des résultats obtenus que les salariés de Sam soient en attente d’un juste retour social, notamment dans le cadre des négociations salariales (qui auraient déjà dû débuter courant avril), après avoir fait de nombreuses concessions en subissant l’an dernier, un gel des salaires, la perte de leur prime d’intéressement et de leur participation au bénéfice."

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Decazeville

190800 €

HOME PATRIMOINE IMMOBILIER vous propose cet ancien HOTEL RESTAURANT et son [...]

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

56000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose au 3ème étage d'un immeuble de bonn[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?