Musée Soulages : locomotive touristique du Grand-Rodez

  • Depuis son ouverture fin mai, 900 visiteurs en moyenne franchissent quotidiennement les portes du musée Soulages.
    Depuis son ouverture fin mai, 900 visiteurs en moyenne franchissent quotidiennement les portes du musée Soulages. José A. Torres
Publié le

Tourisme. L’office du tourisme vient de lancer son nouveau «pass» touristique. Une formule à la fois attractive pour le touriste et pour l’Agglo qui espère faire rayonner le succès de Soulages sur tous les secteurs.

Si Rodez n’a pas encore son petit train pour les touristes, elle a d’ores et déjà sa locomotive. Pour le lancement de la saison estivale, l’office du tourisme (OT) présente sa nouvelle offre en la matière. Une offre qui se fait, bien sûr, autour du musée Soulages dont le Grand Rodez veut faire une locomotive dont les wagons seraient constitués entre autres par le patrimoine (cathédrale, musées Fenaille et Denys-Puech), la culture, les loisirs...

Nouveau pass My Rodez

Pour accéder à cette offre, l’office du tourisme réitère le «pass my Rodez» lancé l’an dernier, mais avec quelques modifications et réajustements. "En 2013, nous avons vendu 280 Pass, entre le 1er juin et le 31 août. C’était l’année zéro et une année sans Soulages. C’est ce bilan qui nous a conduits à le relancer", a expliqué Florence Taillefer, la directrice de l’OT. Cette formule devrait mathématiquement rencontrer un succès beaucoup plus important donc, au vu de l’engouement suscité par le musée Soulages.

 900 visiteurs par jour 

"Nous avons une moyenne de 900 visiteurs par jour depuis l’ouverture du musée et ce, sans prendre en compte les entrées gratuites qui ont suivi l’inauguration du 30 mai", a expliqué Jean-Michel Cosson, délégué communautaire à la culture. L’impact du musée dédié au chantre de l’Outrenoir est certain, puisque comme l’explique l’élu, le musée Fenaille a enregistré 730 visiteurs entre le 3 et le 12 juin, contre 209 touristes sur la même période l’an dernier. C’est donc pour encourager cette tendance et faire en sorte que Soulages profite au reste de l’Agglo que le Pass a été pensé. Il se veut accessible financièrement (9€) pour trois visites guidées parmi les quatre proposées (Haras national, chasse aux monstres, Degus’tour et Soulages).

"Inscrire les touristes dans un séjour"

En plus de la visite, les touristes ont droit à un accès à Aquavallon ou à une balade à poney. Pour 3€ de plus, ils peuvent même profiter de la visite nocturne de la «Grande histoire et petites légendes» ou de la visite du clocher de la cathédrale. "L’idée de la formule est aussi d’inscrire les touristes dans un séjour", espère Florence Taillefer. En attendant de les garder pour un week-end sur le piton (ou plus), l’office du tourisme tente de les retenir le plus longtemps possible dans la journée, via la restauration (le Dégus’tour et en leur offrant de multiples activités espérant qu’ils fréquentent les hôtels in fine). Lesquels établissements profiteraient déjà de l’ouverture du musée, surtout ceux inscrits sur la plateforme de l’OT.

S.O.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

275 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCEUne entrée (avec placards), u[...]

269 €

Dans le quartier du Faubourg : proche de l'IUT et des commerces : Apparteme[...]

311 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE CUISINE EQUIPEE, D'UN SEJOUR/SALON, D'UNE CHAMBRE[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir