Rodez Aveyron Football

Rodez plus que jamais à l'affût d'une place en National

  • Pour le Raf du président Murat et de l’entraîneur Plenecassagne, l’espoir persiste.
    Pour le Raf du président Murat et de l’entraîneur Plenecassagne, l’espoir persiste. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

Football. Avec la rétrogradation administrative de Valenciennes en CFA, le Raf se remet à croire au National. En cas de nouveau forfait, il est désormais en pole position. Et Boulogne-sur-Mer est en difficulté.
 

Il faut l’avouer, c’est un jeu un poil pervers. Attendre le malheur des autres pour faire son propre bonheur. Mais le sport est comme cela. Et le Rodez Aveyron football pourrait bien en profiter.
Il se remet en tout cas à y croire. Après avoir dû se résoudre à 90 % au CFA la saison prochaine avec la montée validée de Marseille Consolat, voilà qu’une nouvelle tombée vendredi soir a transformé les 10 % restants en un espoir bien plus élevé : la rétrogradation administrative en CFA de Valenciennes, déjà sportivement descendu de L1 à L2 avant que la Direction nationale du contrôle de gestion n’invite le club nordiste à passer en National.
Conséquence, le malheur de VA, en cessation de paiement depuis le 10 juin mais toujours en capacité de faire appel, fait le bonheur de Strasbourg, relégué de National finalement repêché comme le veut le règlement.
Sauf qu’après les mauvais élèves de National, vient le tour des meilleurs deuxièmes de CFA. Premier de ce « classement », Rodez se retrouve désormais en pole position dans le cas d’une défection venue d’au-dessus.

Boulogne-sur-Mer devant la DNCG mardi
Et celle-ci pourrait ne pas tarder puisque Boulogne-sur-Mer (National) éprouve des difficultés financières. « On doit trouver entre 800 000 et 1 million d'euros », confiait ainsi vendredi le président de l’USBCO, Jacques Wattez, à nos confrères de La Voix du Nord. La fin du suspense est attendue mardi avec le passage devant la DNCG.
« Je suis confiant,  a ajouté Jacques Wattez. J’ai bon espoir car on a présenté certains éléments qui sont rassurants. » Le Raf, lui, est à l’affût.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

500 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée, un salon s[...]

529 €

RODEZ : T3 spacieux et lumineux, à deux pas du coeur de ville avec un parki[...]

520 €

Situé à RODEZ et proche de toutes commodités (Lignes de bus et commerces) :[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir