Aubin

La vie de résistant de François Testas en DVD

  • Au centre, François Testas est accompagné de Marie-Jo Augey et Aimé Albagnac.
    Au centre, François Testas est accompagné de Marie-Jo Augey et Aimé Albagnac. Centre Presse -
Publié le / Modifié le S'abonner

Histoire. Sous la houlette de l’Onac un DVD tiré à 1 000 exemplaires retrace le parcours, lors de la Seconde guerre mondiale, d’un résistant aveyronnais. Ce support pédagogique est destiné à l’Éducation nationale.

Cette année on célèbre le 70e anniversaire du débarquement, qui a sonné le début de la libération de la France, de l’occupation nazie. À ce moment-là, nombre de concitoyens ont rejoint les combattants de l’intérieur, résistants et maquisards. D’autres, moins nombreux il faut le dire, avaient fait ce choix dès la première heure, comme le prouve le parcours d’homme libre et engagé de François Testas.
Un parcours que l’on retrouve sur un DVD, édité à 1 000 exemplaires, dont le maître d’œuvre est l’Office national des anciens combattants (Onac) et qui a été piloté par l’Anacr.

Un support qui est majoritairement destiné à l’Éducation nationale afin de véhiculer ce devoir de Mémoire, mais le DVD sera également consultable à la Maison de la résistance d’Aubin.

Souvenirs d’une vie de résistant

C’est d’ailleurs également à Aubin, mais à la salle d’accueil, qu’a été dévoilé récemment ce DVD par Renaud Schouver, directeur de l’Onac, en présence de François Testas, de Marie-Jo Augey et d’Aimé Albagnac de l’Anacr Ces deux derniers se sont chargés de recueillir les souvenirs du nonagénaire. François Testas, d’ailleurs, n’a pas manqué de rappeler que « ce n’est pas pour exhumer des souvenirs enterrés par le temps », qu’il s’est prêté à ce devoir de mémoire, mais que tout repose sur des carnets de notes tenus parfois au jour le jour.

« Un cahier de campagne qui s’appuie sur des faits réels, et à travers lequel j’espère avoir réussi à faire revivre la mémoire de ces résistants et maquisards, filles et garçons venus de tous horizons sociaux, engagés dans un même combat, où la solidarité était sans faille. »

Natif de Savignac, près de Villefranche-de-Rouergue, où il réside toujours six mois par an, François Testas n’était nullement prédestiné à un tel destin de combattant. Fils de bonne famille, lycéen sans histoire, c’est l’injustice et la cruauté des occupants et de leurs suppôts français, qui motivera son engagement de résistant.
À Nîmes, la disparition d’une amie étudiante juive, l’amènera à s’interroger et à comprendre le vrai visage de cette occupation et de ses dérives innommables.
Le DVD raconte tout cela, mais aussi, des tracts posés à 17 ans, puis de son passage dans un camp de jeunesse antichambre du travail obligatoire. Il rejoint alors le maquis de Cantal Corrèze, puis celui d’Ols, avec lequel il intégrera le 1er bataillon FTP de l’Aveyron. Ce sera ensuite la campagne des Vosges, avec la première armée française, suivie de la campagne d’Allemagne, dans le 151e bataillon cher au général de Lattre de Tassigny..
 

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Aubin

65850 €

A négocier Immeuble de rapport Situé sur l'Avenue Jules Cabrol à AUBIN, imm[...]

88900 €

Aubin ensemble immobilier constitué d'un commerce à usage de restaurant, d'[...]

164000 €

A VENDRE- Maison T4 avec terrasse, véranda,garage sur 2400 m2 de terrain do[...]

Toutes les annonces immobilières de Aubin
Réagir