Construction du musée Soulages : une enquête ouverte pour favoritisme

  • Construction du musée Soulages : une enquête ouverte pour favoritisme
    Construction du musée Soulages : une enquête ouverte pour favoritisme José A. Torres
Publié le , mis à jour

Le procureur de la République Yves Delpérié a ouvert une information judiciaire pour "favoritisme, trafic d'influence et complicité et recel"  liée à l'attribution des différents lots de travaux relatifs au chantier du musée Soulages. 

Depuis plus d'un an, la police judiciaire de Toulouse enquêterait sur des fraudes présumées dans  la construction du musée Soulages à Rodez (26 M€) inauguré le 31 mai dernier par le président de la République, François Hollande. 

Des écoutes téléphoniques instruites en 2011 à Bordeaux dans une tout autre affaire auraient permis aux enquêteurs de mettre en évidence des ententes illégales entre plusieurs entreprises dans l'attribution des différents lots de travaux relatifs au chantier du musée ruthénois relève Midi Libre. Un entrepreneur aveyronnais pourrait être impliqué dans cette affaire.

Contacté mercredi soir, Yves Delpérié, le procureur de la République de Rodez confirme seulement qu'il a ouvert une information judiciaire pour "favoritisme, trafic d'influence, complicité et recel".   

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

290 €

Pièce principale avec coin bureau et meuble, kitchenette équipée (hotte, pl[...]

284 €

A deux pas du centre ville de Rodez, venait découvrir ce studio entièrement[...]

368 €

RODEZ / Quartier Terrasses du Midi - T1 bis agréable avec garage et cave, d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?