Rugbymen agressés : deux mises en examen pour violence aggravée

  • La thèse d'un guet-apens tendu aux joueurs à la sortie du bar de nuit se confirme.
    La thèse d'un guet-apens tendu aux joueurs à la sortie du bar de nuit se confirme.
Publié le

Deux jeunes de 20 et 21 ans ont été mis en examen dans le cadre de l'enquête sur la violente agression à l'arme blanche contre trois rugbymen internationaux de Clermont-Ferrand, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. 

Deux jeunes de 20 et 21 ans ont été mis en examen dans le cadre de l'enquête sur la violente agression à l'arme blanche contre trois rugbymen internationaux de Clermont-Ferrand, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Les deux hommes ont été incarcérés et mis en examen mardi soir pour "violence aggravée en réunion avec préméditation et avec armes", a indiqué le procureur de la République de Rodez, Yves Delpérié. Ils "ont été reconnus par des témoins et des victimes", a-t-il précisé. Les trois autres hommes qui avaient été placés en garde à vue dans le cadre de la même affaire ont été relâchés sans poursuites, tandis que d'autres interpellations, que le procureur avait récemment annoncées, n'ont "pas encore" eu lieu, a-t-il ajouté. 

Machettes, pelles et couteaux

Dans le cadre de l'information judiciaire que le parquet a ouvert mardi, les deux hommes risquent en correctionnelle une peine maximale de 10 ans de détention. L'incrimination pour tentative de meurtre, qui aurait mené aux Assises, n'a pas été retenue. Ces deux hommes sont connus des services de police: le plus jeune pour des faits d'extorsion avec violence, l'autre pour des affaires de stupéfiants. Le talonneur de l'équipe de France Benjamin Kayser, le deuxième ligne Julien Pierre et le centre Aurélien Rougerie, capitaine du club clermontois de l'ASM, ont été attaqués par une "dizaine" de personnes en scooter, armés de machettes, de pelles de chantier et de couteaux, alors qu'une quinzaine de rugbymen rentraient à pied à leur hôtel par petits groupes, a confirmé le procureur. Benjamin Kayser et Aurélien Rougerie ont été blessés à un bras et Julien Pierre à une hanche. Les deux premiers ont pu rejoindre le stage de l'équipe lundi à Falgos (Pyrénées-orientales), tandis que Julien Pierre dont la blessure est trop profonde (muscle déchiré) a dû rentrer à Clermont-Ferrand en quittant lundi l'hôpital de Millau. Le magistrat a confirmé la piste d'une expédition punitive menée contre les internationaux clermontois après une altercation verbale dans un bar.

Les joueurs étaient sobres

Peu avant la fermeture de l'établissement de nuit où étaient réunis les joueurs samedi soir, Aurélien Rougerie a tenté de calmer un homme qui venait "d'insulter violemment une femme de sa connaissance", a indiqué le magistrat. C'est alors qu'ils ont été agressés, en particulier le groupe où se trouvait Aurélien Rougerie. Selon les témoins de la soirée comme de l'agression, les agresseurs étaient alcoolisés alors que les joueurs n'étaient pas en état d'ébriété, a rapporté le procureur. Outre les trois joueurs, l'agression a fait quatre autres blessés parmi les témoins, a indiqué le procureur. Robin Treillet, 22 ans, qui tentait de s'interposer a reçu un coup de couteau à une main et a dû être opéré.

Les trois autres témoins ont reçu des coups de casque pour les empêcher de prévenir la police. Dans un témoignage au quotidien La Dépêche, Robin Treillet avait indiqué que "trois à six personnes sur des scooters" avaient agressé les rugbymen "à 300 m du bar de nuit" où ils avaient passé la soirée. Un autre témoin, Pierre Audouard, 21 ans, a évoqué à Midi-Libre le début d'une rixe à la sortie du bar de nuit. "Il y a eu des insultes entre des joueurs et d'autres personnes. Mais Aurélien Rougerie a calmé ses troupes... J'ai vu quatre personnes qui sont parties, à deux par scooters", a-t-il déclaré.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Millau

340 €

N846 - A louer appartement T2 neuf situé au 3ème et dernier étage d'un imme[...]

275 €

N818 - Studio meublé de 18m², en 1er étage d'un immeuble rue de la Capelle[...]

373000 €

Millau. Située dans un quartier calme à proximité du centre-ville, cette ma[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?