Stade Rodez Aveyron

Face à Valence d'Agen en match amical, le SRA veut confirmer

  • Alexandre de Barros, à la mêlée, et consorts entendent bien briller une nouvelle fois, mais cette fois-ci dans leur antre et devant leurs supporters.
    Alexandre de Barros, à la mêlée, et consorts entendent bien briller une nouvelle fois, mais cette fois-ci dans leur antre et devant leurs supporters. Archives JLB / Archives JLB
Publié le / Modifié le S'abonner

Après une belle entrée en matière face à Aix-en-Provence (10-10), lors du challenge Vaquerin, les hommes de Furet s’apprêtent à disputer leur deuxième match amical aujourd’hui à 16 heures à Paul-Lignon, face à Valence d’Agen.

Après une belle entrée en matière face à Aix-en-Provence (10-10) la semaine dernière à l'occasion du challenge Vaquerin, les hommes de Furet s’apprêtent à disputer leur deuxième match amical aujourd’hui à 16 heures à Paul-Lignon, face à Valence d’Agen.

Rodez en version commando

Avant de fouler avec un brin d’émotion la pelouse du stade Paul-Lignon - "On est si bien chez nous", sourit Alex de Barros- les Ruthénois ont eu droit à un stage de cohésion et d’entraide du côté d’Aramits (Pyrénées-Atlantiques). L’occasion pour chacun, "d’évoluer et de partager des choses ensemble", insiste le coach. "Durant ces trois jours plutôt musclés, c’était “hard”. On a vite été déconnecté de notre petit confort habituel", confie Vincent Favre-Trosson. L’entraîneur a jaugé ses joueurs, a affiné son regard: "J’ai pu observer les réactions de mes hommes face à des situations de stress et d’efforts. Il m’est possible à présent de dire quels sont les meneurs, les leaders et les catalyseurs". 

"On monte en puissance"

Ce court séjour au grand air a permis de souder encore plus le groupe. Un groupe "séduisant" enchérit le préparateur physique Lionel Iacono : "On a vu des beaux comportements. Les joueurs se sont pris au jeu et ils n’ont pas rechigné à la tâche". Sans trop attendre le coup d’envoi de la saison à Saint-Jean-de-Luz, le SRA est entré dans le vif du sujet. "À mesure que les journées passent, on monte en puissance", précise Patrick Furet.

Les derniers réglages s’opèrent notamment en défense; la revue d’effectif se poursuit. Et ce sera une nouvelle fois le cas aujourd’hui devant les «Bleu et Blanc», avant, bien sûr, de passer aux choses sérieuses, et de rentrer plus dans le détail. Car, le 7 septembre au petit matin, "il me faudra cocher les 23 noms sur le papier", lâche l’entraîneur.

Nathalie Dijols
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

540 €

Charmant T3 rénové situé au 2ème étage d'un petit collectif de 4 logements.[...]

331 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Proche université Champoll[...]

219 €

APPARTEMENT EN BON ETAT AVEC COIN-CUISINE EQUIPEE SECTEUR CENTRE VILLE PROC[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir