Un policier se suicide avec son arme de service près de Marseille

Publié le

Un policier s'est suicidé jeudi avec son arme de service dans un hôtel de la zone commerciale de Plan de Campagne, près de Marseille, a-t-on appris de source policière. Ce gardien de la paix âgé de 40 ans, père de deux enfants de 7 et 10 ans, était en poste à Marseille, a-t-on précisé de même source, sans préciser les causes de son geste.

Les suicides sont un problème récurrent dans la police et leur taux est un peu plus élevé que celui de la moyenne de la fonction publique et la moyenne nationale, selon les études réalisées à ce sujet. Interpellant le ministère de l'Intérieur sur le sujet en 2013, la sénatrice socialiste de l'Essonne, Claire-Lise Campion, avait évoqué un taux de 35 pour 100 000 parmi les policiers contre 16,5 au niveau national. Après un pic en 1996 de 71 suicides de policiers, leur nombre varie depuis entre 40 et 50 par an. Depuis début 2013, des "pôles de vigilance" destinés à prévenir ces actes ont été mis en place dans chaque département.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?