La météo n'a pas contrarié le tourisme villefranchois

  • Le cœur de la bastide est prisé par les touristes.
    Le cœur de la bastide est prisé par les touristes. Archives Centre Presse
Publié le , mis à jour

Tendance. Bien que la pluie ait copieusement arrosé la région, les responsables du tourisme local ont le sourire. Même si des efforts restent à fournir pour que la bastide soit encore plus attractive.

"Quand il pleut, on visite!", lâche en souriant Jean Javelaud, président de l’office de tourisme de Villefranche-de-Rouergue. "Le temps maussade a permis d’avoir une hausse de la fréquentation. Notamment sur des sites majeurs comme la Chartreuse et les Pénitents Noirs", déclare-t-il. "Août a été meilleur que juillet. Sur l’ensemble, on peut dire que la saison a été, somme toute, satisfaisante", souligne Jean Javelaud. Un public qui se scinde en deux. D’abord, celui qui connaît la région et vient approfondir sa connaissance du lieu. "Ce type de touriste a très souvent pris ces informations sur le net et arrive avec des questions précises", ajoute Véronique Gratuze, directrice de l’office de tourisme.

Le rôle des animations culturelles

Et ensuite, celui qui vient sur Villefranche pour découvrir ses atouts. "On a pu enregistrer de véritable hausse de fréquentation à l’office. Notamment avec des pics à 900 personnes par jour. Cela arrivait une ou deux fois par an. Là, ce fut à plusieurs reprises, et surtout les jours de pluie…", précise-t-elle. "Une hausse constante depuis avril. Ainsi, nous avons enregistré 3500 visiteurs aux Pénitents Noirs, 5000 à la Chartreuse, contre 4500 l’an passé, à la même période", assure la directrice de l’office de tourisme.
Un tourisme "boosté" par les animations culturelles de l’été. "Festival en bastides est un de ces moments forts de l’été. Nous avons pu voir une hausse de touristes durant la semaine du festival. Des vacanciers qui viennent spécifiquement à cette période pour assister aux spectacles. En particulier des jeunes couples avec des enfants", développe Jean Javelaud.

Manque d’image

Un vrai succès pour la bastide villefranchoise. Mais le président l’avoue, la ville pèche parfois par son manque "d’image". Fervent de la bastide royale, l’homme souhaiterait une autre valorisation de la ville. "Il faut aller plus loin concernant la mise en avant de la vieille ville. Nous avons une des plus belles bastides de France, et elle souffre un peu de méconnaissance au-delà des frontières départementales et régionales", lâche-t-il. "Nous travaillons de concert avec le Comité départemental du tourisme et le comité régional du tourisme, mais notre image devrait être visible bien plus en amont du seul Villefranchois. Un effort de signalétique est un des tout premiers actes à effectuer. C’est un minimum", lâche-t-il. Avec la mise en place d’une scénographie adaptée sur la place Notre-Dame, le dossier du développement touristique sera l’un des poids lourds des mois qui arrivent pour la Ville.
 

Pierre Côme
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

39000 €

Dans quartier résidentiel à proximité de la ville, terrain constructible de[...]

430 €

A louer, joli type 3 dans immeuble du centre ville entièrement rénové. Appa[...]

65000 €

Au coeur de la bastide, appartement de type 2 duplex entièrement rénové pro[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?