Rue Cayrade : un an pour juger

  • Rue Cayrade, ça change !
    Rue Cayrade, ça change ! CP / CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Urbanisme. La municipalité a rappelé la philosophie des aménagements apportés à la rue Cayrade, se donnant un an pour juger de leur pertinence.

Quelques jours à peine après la matérialisation d’un sens unique et de nouvelles places de stationnement en épis, de part et d’autre de la rue Cayrade, les élus decazevillois, Christian Lacombe et Alain Alonso en tête, ont rappelé les grandes lignes de leur projet de transformation. 

Sécurité

Si le modèle de stationnement, dit «en épis reculant», est loin de faire l'unanimité, Christian Lacombe y voit, lui, un plus en terme de la sécurité. "C’est une question de sécurité qui permet déjà de quitter sa place plus facilement et d’éviter de voir des voitures débouler dans la rue à cause d’un frein à main défectueux. Après, à ceux qui disent que cela gêne la fluidité de la circulation, je répondrai que lorsqu’on fait un créneau, on gêne la circulation de la même manière et même davantage. Car dans le cas des «épis reculant», c’est comme un créneau, mais un créneau facilité. Le meilleur contre exemple est le stationnement autour de l’église. Alors oui, c’est vrai, on entre plus facilement dans les places de stationnement, mais pour en sortir, c’est une vraie galère."

Circulation alternée

C’est ce même aspect sécurité qui a amené la municipalité à alterner les stationnements des deux côtés de la rue, "pour éviter un effet de couloir qui aurait incité les automobilistes à rouler trop vite". Christian Lacombe souligne également que le nombre de places de stationnement est passé de 52 à 66, sans compter les zones pour les personnes handicapées et pour les livraisons, ce qui porte à 85 les espaces pour stationner. L’objectif est désormais d’empêcher le phénomène des voitures ventouses, qui se garent dès 8 ou 9 heures le matin pour ne repartir qu’en fin d’après-midi. Une zone bleue, avec une heure de stationnement autorisée, sera ainsi mise en place dans les prochains jours. Elle concernera la rue Cayrade, mais aussi les rues Gambetta et Clemenceau.

Espaces de convivialité

Quatre espaces de convivialités seront par ailleurs aménagés sous peu, avec bancs publics et jardinières fleuries, tandis que le carrefour avec la rue Lassale et la place Decazes pourrait être redessiné pour permettre une meilleure fluidité du trafic. Le tout est que ces aménagements seront plus ou moins maintenus en l’état pendant un an. Au terme de cette période d’essai, les remontées positives ou négatives seront analysées dans la perspective d’une réhabilitation de la rue, une vraie, qui pourrait intervenir fin 2016 ou début 2017, si les finances de la Ville le permettent…

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

185000 €

PROCHE CENTRE DE DECAZEVILLE HOME PATRIMOINE VOUS PROPOSE CET ENSEMBLE IMMO[...]

340000 €

Exclusivité HOME PATRIMOINE - Superbe villa sur terrain 2917 m2 entièrement[...]

189000 €

Résidence offrant un plain pied de vie sur sous sol complet avec 600m2 de t[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir