Lévezou Sud-Aveyron

Rallye des 100 vallées : Da Cunha reçu cinq sur cinq

  • Rallye des 100 vallées : Da Cunha reçu cinq sur cinq
    Rallye des 100 vallées : Da Cunha reçu cinq sur cinq
  • Jean-Michel Da Cunha n'a pas fait dans le détail. Cinq victoires en spéciale et une cinquième victoire sur le rallye.
    Jean-Michel Da Cunha n'a pas fait dans le détail. Cinq victoires en spéciale et une cinquième victoire sur le rallye. CP -
Publié le / Modifié le S'abonner

9e édition. En remportant les cinq spéciales du jour, le Bozoulais a signé sa 5e victoire sur le Ségala.

Favori logique du Rallye des 100 vallées, Jean-Michel Da Cunha n’a pas fait de détail hier pour signer sa 5e victoire sur le Ségala (2007, 2009, 2010, 2011 et 2013). Il n’a même laissé planer aucun doute dès les premiers tours de roues. En effet, il signait le premier scratch du jour pour prendre les commandes d’une épreuve au cours de laquelle il remporta toutes les spéciales. Derrière, Julien Marty (Mitsubishi Evo 9) et Germain Bonnefis (Peugeot 206 Maxi) ne pouvaient que limiter les dégâts en se livrant une bataille acharnée pour la place de dauphin. Une place que le Baraquevillois occupait jusqu’à la mi-course. Mais Julien Marty grignotait dixièmes après dixièmes et repassait devant pour seulement 4 dixièmes de mieux à l’issue de la quatrième spéciale. 

Marty-Bonnefis, la lutte a fait rage

La lutte lors des deux dernières portions s’annonçait serrée. Las, une sortie de route, sans gravité, mais qui prenait beaucoup de temps aux organisateurs pour dégager la route, contraignait ceux-ci à annuler la 5spéciale. Le duel tournait court et lors de l’ultime chronomètre du jour, le Lotois confirmait sa place de dauphin pour 8 dixièmes de seconde. Derrière ce trio d’intouchables, le jeu de chaises musicales a sensiblement été le même pour le top 5 entre le Ruthénois Philippe Jean (BMW 318 Compact) et le Haut-Garonnais Alexandre Bourrel, 2e à Durenque il y a 15 jours sur Mitsubishi Evo 9.

Une 9e édition sous la chaleur

Si dès le 1er chrono, les affaires semblaient bien engagées pour le Ruthénois, il lâchait pied petit à petit sous les coups de boutoir d’un Alexandre Bourrel déchaîné et devait se contenter de la 5e place. En terminant 7e avec sa «petite» Saxo VTS, Alexis Sirmain confirme une fois encore son talent et surtout s’assure définitivement de la première place du challenge du Truellois qui va lui permettre de disputer le rallye du Fenouillede, les 22 et 23 octobre, tous frais payé au volant d’une Clio R3. Au final, malgré l’annulation d’une spéciale, cette 9e édition des 100 Vallées, disputée sous une chaleur estivale, a tenu toutes ses promesses et les nombreux spectateurs présents à l’arrivée ont chaleureusement acclamé les 70 équipages, sur 93 au départ.

L'immobilier à Durenque

85000 €

Cette maison en pierre de type corps de ferme possède plusieurs dépendances[...]

66000 €

DURENQUE. Cette maison de village, mitoyenne d'un seul coté, est située à 1[...]

Toutes les annonces immobilières de Durenque
Réagir