Faits divers

Disparition de Patricia Wilson : Cayrou remis en liberté ?

  • Jean-Louis Cayrou sera fixé sur son sort aujourd’hui.
    Jean-Louis Cayrou sera fixé sur son sort aujourd’hui. Centre Presse / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Aujourd’hui, Jean-Louis Cayrou va plaider sa remise en liberté, devant le juge des détentions et des libertés (JLD) de Montpellier. Suspecté du meurtre de Patricia Wilson, une Anglaise installée dans l’ouest du département et qui n’a plus donné signe de vie depuis le 17 août 2012, ce jardinier de Vabre-Tizac nie toute implication dans cette disparition.

Depuis sa mise en examen, le 25 août 2012, à la suite de laquelle il a été écroué, Jean-Louis Cayrou n’a cessé de clamer son innocence. Or, selon le vice-procureur de Montpellier, Patrick Desjardins, "un très grand nombre d’éléments laissent entendre qu’elle est décédée et le mettent en cause". À la fin du mois d’août, Jean-Louis Cayrou a envoyé un courrier à la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, dans laquelle il lui demande de lui rendre sa liberté.

"Je suis innocent et j’ai décidé de dénoncer la façon dont a été menée cette affaire" a-t-il notamment écrit. "Permettez-moi de me défendre libre devant les juges, je ne fuirai pas car je suis innocent", affirme-t-il dans son courrier. Un courrier qui faisait suite à son maintien en détention décidé durant le mois d’août par le JLD. Une décision pour laquelle l’avocat toulousain du jardinier, Me Jacques Lévy, a fait appel. Et qui sera donc débattue, aujourd’hui, à Montpellier.

PH.R.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir