Jacques Bernat, honoré par Michel Barnier et le monde agricole

  • Jacques Bernat s'est vu remettre la Légion d’honneur par Michel Barnier, vice-président de la Commission européenne et ancien ministre de l'Agriculture.
    Jacques Bernat s'est vu remettre la Légion d’honneur par Michel Barnier, vice-président de la Commission européenne et ancien ministre de l'Agriculture. PR
Publié le , mis à jour

Agriculture. La légion d’honneur a été remise, à Rodez, au président de la MSA.

L’engagement de toute une vie a été salué, vendredi à l’amphithéâtre de Rodez, avec la remise de la médaille de la Légion d’honneur à Jacques Bernat. Actuel président de la MSA Midi-Pyrénées nord et maire de Camarès, c’est aussi le président des Jeunes agriculteurs, de la fédération régionale des éleveurs de brebis, le responsable de section à la FNSEA, le défenseur du Parc régional des grands causses qui était à l’honneur.

Et ce ne sont là que quelques faits d’armes de cet éleveur d’ovins du sud "sud-Aveyron" comme il dit. Un territoire que cet Européen convaincu a toujours défendu. En cela, il partage de nombreux points communs avec celui venu à Rodez lui remettre cette médaille. Michel Barnier, ancien ministre de l’Environnement, puis de l’Agriculture et vice-président de la Commission européenne, a avoué "ne pas trouver tous les mots pour remercier Jacques Bernat de son souhait de l’avoir à ses côtés."

Cela fait en effet deux ans que la distinction est parue au journal officiel. Mais entre problèmes médicaux pour l’un et de calendrier pour l’autre, Jacques Bernat aura attendu. Soulignant aussi un autre trait de caractère, mis en avant tout au long des élogieux discours, sa fidélité. A sa terre, sa profession, ses convictions, ses amis et son épouse Annie, à qui il a naturellement rendu un bel hommage. C’est donc de belle manière qu’il achève, à 79 ans, son mandat de président de la MSA Midi-Pyrénées Nord, qui tenait hier son assemblée générale (nous y reviendrons dans une autre édition). Mais, comme l’a souligné Michel Barnier, "cette distinction n’est pas un remerciement, mais un encouragement à ne pas changer... "

Philippe Routhe
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?