Bassin Decazevillois

Decazeville tourne la page du charbon

  • Les travaux se terminent sur les hauteurs du Baldy.
    Les travaux se terminent sur les hauteurs du Baldy. FC - FC
Publié le / Modifié le S'abonner

Équipement. Après plusieurs semaines de travaux, la chaufferie de la commune vient de basculer dans une nouvelle ère, abandonnant le charbon pour passer aux combustibles bois (90%) et gaz (10%).

Voilà plusieurs semaines que la chaufferie centrale, en contrebas du collège Paul-Ramadier, à deux pas du gymnase du Baldy, est en travaux. Des travaux relativement lourds qui ont pour objet de changer d’époque, ni plus, ni moins. En effet, le chantier piloté par le nouveau gestionnaire de l’équipement, la société Cofely Service (GDF-Suez), qui a décroché la délégation de service public au printemps 2013, tient dans l’aménagement d’une toute nouvelle chaufferie, ce qui s’est notamment traduit par la construction d’un local supplémentaire.

Ce nouvel «outil» performant assurera les besoins en chauffage de la ville à hauteur de 90% par le bois et à hauteur de 10% par le gaz. Adieu donc les chaudières au charbon en fonctionnement depuis des lustres. Charbon, qui, est-il vraiment utile de le rappeler, fut longtemps l’un des symboles forts du territoire; et ce, même si celui qui était brûlé dans la chaufferie decazevilloise est très longtemps venu en droite ligne de Colombie…

2,8 M€ investis pour 4 M€ d’économies sur 20 ans

Au-delà de l’aménagement de cette nouvelle chaufferie, il est également prévu le renouvellement des réseaux enterrés, en très mauvais état dans certains secteurs de la commune. Cette partie de l’intervention se déroulera selon un programme pluriannuel: 30% du réseau dès à présent; 35% sur les deux années qui viennent et 35% prévus entre 2021 et 2022. L’investissement consenti pour cette mise à niveau du réseau de chaleur devrait avoisiner, au total des interventions programmées, les 2,8 M€.

L’approvisionnement en bois de la nouvelle chaufferie sera assuré par les entreprises Issoria et Braley, qui ont été retenues par la Ville pour la fourniture de 50% de plaquettes forestières et pour 50% de mélange issu de scieries, d’écorces et de déchets verts. L’ensemble de ces combustibles sera issu de productions situées dans un rayon inférieur à 80 km autour de Decazeville.

La mise en service de la nouvelle chaufferie est imminente et le réseau de chaleur alimentera cet hiver et comme par le passé les bâtiments municipaux, l’office HLM et ces différentes cités, l’hôpital, les établissements scolaires notamment. Pour mémoire, lors de la présentation du projet de rénovation, au printemps 2013, les techniciens en charge de ces aménagements avaient souligné les importantes économies qui seront réalisées par la Ville, soit 4 M€ sur 20 ans par rapport aux coûts de ces dernières années.

F.C.
L'immobilier à Decazeville

98160 €

Centre-ville de Decazeville, au troisième étage avec ascenseur.Très bel app[...]

60500 €

A VENDRE DECAZEVILLE-Proche Lycée,Hôpital ,belle bâtisse d'environ 180 m2 h[...]

229000 €

A VENDRE -Proche Vallée du LOT-Nichée dans un écrin de verdure, 2 Maisons d[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir