RN88

Pourquoi la rocade de Rodez est désormais plongée dans le noir

  • L’éclairage ne fonctionne plus depuis plusieurs mois sur la rocade.
    L’éclairage ne fonctionne plus depuis plusieurs mois sur la rocade. PL / PL
Publié le / Modifié le S'abonner

Sécurité. Le décès d’un piéton fauché à Rodez a soulevé émotions et indignations notamment sur les réseaux sociaux. Pointé du doigt, l’absence d’éclairage... Les services de l’État s’expliquent.

Depuis le décès accidentel d’un piéton, fauché vendredi soir à Rodez sur la RN88 à hauteur du giratoire de la Gineste, l’incompréhension demeure. Nombreux sont les Ruthénois à s’interroger quant aux circonstances du drame qui a coûté la vie à un septuagénaire qui a simplement voulu traverser la RN88 pour se rendre de son hôtel à un restaurant situé dans la zone des Moutiers. Si la responsabilité du conducteur de 21 ans reste encore à déterminer avec précision, le positionnement du passage protégé et l’absence de l’éclairage font débat.

"Aucune obligation légale" 

Comment un passage piéton peut-être situé à la sortie d’un giratoire? Pourquoi ce tronçon, encore éclairé voilà quelques mois, ne l’est plus désormais? Des questions et une seule certitude. L’entretien et l’éclairage de la route nationale qui traverse à cet endroit la commune de Rodez incombent à l’État et plus précisément à sa direction interdépartementale des routes du Sud-Ouest (Dirso). Si elle préfère attendre la conclusion de l’enquête pour se prononcer définitivement sur la dangerosité du passage piéton, la préfecture de l’Aveyron confirme mais rappelle que l’éclairage des passages protégés ou des routes nationales ne répond "à aucune obligation légale". En France, des réflexions seraient d’ailleurs menées sur certains axes pour que l’éclairage, considéré comme un facteur aggravant de vitesse, soit purement et simplement supprimé.

Transfert de compétences

Si ce n’est pas encore le cas à Rodez, la préfecture explique également pourquoi, au regard d’une convention entre l’État et le Grand Rodez, l’axe en question n’est plus éclairé depuis plusieurs mois. Il faut savoir en effet que si l’entretien de cette partie-là de la RN88 revient pour l’heure à l’État, il pourrait en être autrement dans quelques semaines. Cette compétence devant revenir à l’Agglo dès la signature de cette fameuse convention. Or, avant d’acter ce transfert de compétence, le Grand Rodez a exigé, en juillet dernier, que l’État revoit l'ensemble du système d’éclairage et qu’il change toutes les ampoules du tronçon, confirme la préfecture. 

Cette demande à laquelle l’État est en train de répondre "dans un délai raisonnable" expliquerait donc pourquoi le noir règne depuis cette date sur la rocade de Rodez et pourquoi, plus que jamais à cette période de l’année, il faut faire preuve d’une extrême prudence. Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur rappelle que l’heure d’hiver est traditionnellement marquée par une suraccidentalité routière des piétons.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

315 €

A louer rapidement studio quartier Bourran de 24.93m2 Il se compose d'une p[...]

448 €

Situé au coeur du centre ville de Rodez, appartement de type 3 composé d'un[...]

729 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE. Un hall d'entrée (avec un e[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir