Lévezou Sud-Aveyron

L’ex-véto du Lévezou sur la Route du Rhum

  • Juliette Pêtrès embarque cet après-midi sur son monocoque Class 40 au départ de la 10e Route du Rhum à Saint Malo, destination Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.
    Juliette Pêtrès embarque cet après-midi sur son monocoque Class 40 au départ de la 10e Route du Rhum à Saint Malo, destination Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Voile. La jeune Bretonne de 32 ans, aujourd'hui au départ de la 10e Route du Rhum, a exercé son métier de vétérinaire entre 2008 et 2009 à Pont-de-Salars.

Dimanche à Saint-Malo, 91 marins prendront le départ de la 10e Route du Rhum avec comme objectif de rejoindre le plus rapidement possible Point-à-Pitre. Parmi eux, quatre femmes participeront à cette course quadriennale, dont Juliette Pêtrès sur laquelle notre attention se focalisera plus particulièrement.

Pourquoi ? Parce que cette jeune femme de 32 ans, d’origine bretonne, a travaillé en tant que vétérinaire sur le Lévezou. Plus précisément à Pont-de-Salars, où elle jeta l’ancre entre 2008 et 2009. À l’occasion du dernier Salon international de l’Agriculture, nous l’avions rencontré par hasard sur le stand de l’Upra Lacaune et, au contact des exposants caussenards, Juliette Pêtrès s’était longuement remémoré cette période de sa vie où elle apprit «les dures conditions de vétérinaire rural», notamment l’hiver, «en période de vêlage», quand il faut «garder la maîtrise de soi» face à la détresse animale.

À l’époque, cette navigatrice atypique recherchait des financements pour embarquer avec un Class 40 sur la plus célèbre des transatlantiques. Son rêve se concrétise, ce qui suscite la fierté des agriculteurs aveyronnais qui l’ont côtoyée dans le passé.

"Les animaux et leurs propriétaires me soutiennent"

Amoureuse des animaux, la Bretonne a voulu les associer à son projet. Et comme le règlement interdit leur présence à bord, la jeune navigatrice a décidé de faire autrement. "Les animaux font partie intégrante de mon univers depuis que je suis petite. J’ai donc voulu, lorsque j’ai lancé mon projet de faire la Route du Rhum l’été 2013 les associer à ma passion pour la voile. Le règlement de course de la Route du Rhum interdit d’emmener un animal domestique à bord. Une idée plus raisonnable m’est alors venue ! Les animaux et leurs propriétaires me soutiennent J’ai donc lancé ma communication sur mon projet en demandant aux propriétaires d’animaux de se photographier avec leur animal favori et une pancarte de soutien."

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Pont-De-Salars

190000 €

Au centre du village, belle maison en pierre de type 5/6 avec  jardin. Gran[...]

376 €

PONT DE SALARS - T4 traversant de 93 M2 habitables en coeur de village proc[...]

352 €

PONT DE SALARS : Prestations de qualité pour ce T2 mansardé de 42,18 m² (o[...]

Toutes les annonces immobilières de Pont-De-Salars
Réagir