Rodez Aveyron Football

À Issy, les Rafettes renouent avec le succès

  • Les Aveyronnaises ont puisé dans leurs ressources pour remporter un succès crucial dans l’optique du maintien.
    Les Aveyronnaises ont puisé dans leurs ressources pour remporter un succès crucial dans l’optique du maintien. Archives JLB / Archives JLB
Publié le / Modifié le S'abonner

8e journée. Menées 2-0 après une demi-heure de jeu, les Aveyronnaises ont puisé dans leurs ressources pour remporter un succès crucial dans l’optique du maintien, dimanche.

Sans victoire depuis la 1re journée et celle acquise à Saint-Etienne (4-1), Rodez était attendu au tournant dimanche face à un concurrent direct pour le maintien. Les Isséennes promues à ce niveau et qui ont débloqué leur compteur de victoire lors de la précédente journée n’avaient qu’un point de retard sur leur hôte du jour. Des enjeux très importants pour une rencontre qui commençait très mal pour les visiteuses, menées 2-0 après une demi-heure de jeu. Et pourtant ce sont bien les Ruthénoises qui se créaient la première occasion, mais Lemaitre vendangeait son face à face avec Peyraud (19e).

Ribeyra et Cance remettent de l'ordre

D’une fébrilité à tous les niveaux, Rodez craquait une première fois. Après avoir concédé un corner stupide, celui-ci donnait un long cafouillage dans la surface avant que Debonne d’une frappe sèche à l’entrée de la surface ne trouve le petit filet de Garcia (1-0, 21e). Neuf minutes plus tard, les choses se compliquaient grandement quand Lachaud reprenait victorieusement un centre-tir d’Huchet (2-0, 30e). Pourtant au fond du trou, le Raf renversait la vapeur en cinq minutes chrono. Le temps que Ribeyra s’y prendre à deux fois pour battre de près Peyraud après un caviar de Lemaitre (2-1, 40e) et que Cance, d’une frappe limpide, profite d’un relâchement coupable de son adversaire pour remettre les deux équipes dos à dos (2-2, 45e).

La délivrance signée Cugat

Dans la lignée de leur fin de première période canon, les protégées de Nicolas Bach mettaient à contribution l’arrière-garde francilienne. Il fallait toute la vigilance de Peyraud pour sortir les frappes de Ribeyra (55e) et de Lemaitre (57e). Le KO était alors tout proche. Et l’ultime round était finalement remporté par les Ruthénoises. Le corner de Kaabachi trouvait la tête d’Audrey Cugat, dont le ballon se logeait en pleine lucarne (3-2, 87e). Suspendu pour cette rencontre, l’entraîneur aveyronnais Nicolas Bach exultait depuis les tribunes, conscient qu’avec cette victoire acquise au forceps, son équipe a fait un bon coup au classement en reléguant sa victime du jour à quatre unités.

 
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

318 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Entrée avec dégagement, cuis[...]

135500 €

Maison d'habitation située à dix minutes à pied du centre ville. La maison [...]

812.67 €

DANS QUARTIER CALME ET FAMILIAL A 5 MIN DU CENTRE VILLE DE RODEZ MAISON MIT[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir