Stress, isolement, suicides : les agriculteurs dans le rouge

  • Solitude, charge de travail et fatigue physique mais aussi psychique fragilisent les agriculteurs.
    Solitude, charge de travail et fatigue physique mais aussi psychique fragilisent les agriculteurs. CP
  • Stress, isolement, suicides : les agriculteurs dans le rouge
    Stress, isolement, suicides : les agriculteurs dans le rouge
Publié le

Santé. Il y a dix ans de ça, la problématique du stress dans l’agriculture passait après les considérations sur la surcharge physique des exploitants. Aujourd’hui, cette question est au cœur des préoccupations.

Les enquêtes menées sur le terrain, les statistiques qui en découlent et les différents témoignages recueillis ne viennent que confirmer que la problématique du stress au travail chez les agriculteurs ne peut plus être ignorée. Ce constat est partagé par de nombreux délégués cantonaux de la Mutualité sociale agricole (MSA) et son conseil d’administration a donc souhaité proposer des actions de sensibilisation et d’échanges sur le «Stress en agriculture». Depuis le 1er avril 2012, la MSA s’est vue confier par les pouvoirs publics la gestion de la prévention des risques professionnels pour les exploitants agricoles. Mais depuis 2005 déjà, lors des journées de formation et d’échanges sur la prévention des risques professionnels, les participants ont fait remonter leur souhait d’aborder le stress en agriculture. Pourtant, selon Philippe Millet responsable du service prévention des risques professionnels auprès de la MSA Midi-Pyrénées Nord, au début des années 2000, ce type de risques "faisait encore partie de ces sujets tabous, voire honteux qui renvoient plus à une faiblesse de la personne".

Le stress: un mécanisme naturel

Mais, jusqu’en 2003, c’était surtout la charge de travail, "et non la charge psychique ou mentale qui étaient abordées", concède Philippe Millet. Ce dernier propose une définition bien précise de l’état de stress: "Il survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui imposent son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face." Cette définition met en évidence que le stress n’est pas une maladie, "mais bien un mécanisme naturel qui existe depuis la nuit des temps". Et que l’on peut donc lutter contre. Le métier d’agriculteur s’apparente désormais à celui "d’un chef d’entreprise, rappelle Philippe Millet. Avec ses contraintes, notamment administrative, qui rognent du temps sur le travail de l’exploitation".

Lutter contre l'isolement

Ajouter à cela, la précarisation de l’emploi, l’incertitude sur l’avenir et pour les salariés agricoles la non-reconnaissance du travail accompli, ou encore l’imprécision dans les missions confiées. Pour rompre le cercle vicieux du stress en agriculture, il suffit pourtant de peu de chose : "Pour beaucoup, la solution réside dans le fait de repenser son organisation de travail", assure Philippe Millet. La MSA propose ainsi, depuis 2006, des actions de sensibilisation, et son aide pour planifier les activités de l’agriculteur, gérer les ressources humaines de l’exploitation ou encore la paperasse. L’objectif sera de développer la prise en charge des personnes fragilisées par le phénomène du stress. Le responsable du service prévention de la MSA rappelle ainsi la nécessité pour l’agriculteur de ne pas rester "isolé dans son exploitation. Il peut notamment se tourner vers les responsables de sa Cuma ou de son Gaec".

Stress, isolement, suicides : les agriculteurs dans le rouge
Stress, isolement, suicides : les agriculteurs dans le rouge

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?