A Onet-le-Château, la Baleine a-t-elle englouti 900 000€ ?

  • Inauguré en 2012, ce nouvel équipement culturel fait régulièrement débat dans la cité.
    Inauguré en 2012, ce nouvel équipement culturel fait régulièrement débat dans la cité. RB
Publié le , mis à jour

C’était la première fois, lundi soir, que la nouvelle majorité présentait son débat d’orientation budgétaire. Un débat qui a permis, également pour la première fois, (elle a été inaugurée en septembre 2012), d’étudier précisément les chiffres de fonctionnement d'un des équipements culturels emblématiques de l'ancienne municipalité qui cristallise régulièrement les tensions.  

"Au terme de ce premier exercice 2013, le résultat d’exploitation de la Baleine est particulièrement salé, avec un déficit de 778 000€, exclusivement à la charge de la commune, donc des Castonétois. Il est à noter qu’en 2013, une partie du personnel du service de la Cité participait à des activités de la Baleine. Ces charges de personnel ne ressortent pas dans le compte d’exploitation. De plus n’y figurent pas les charges liées aux dotations aux amortissements qui apparaîtront dans le budget annexe 2015. "Ainsi le déficit de fonctionnement est vraisemblablement plus important", a rapporté, Christian Mazuc, deuxième adjoint en charge des finances. Ce montant, qui pourrait être encore plus important est, pour l’instant, estimé à 900 000€.

"Pertes abyssales" ou "choix politiques" ?

Un déficit de fonctionnement qui en a surpris plus d’un, lors des débats d’orientation budgétaires et qui contraindra certainement la majorité - qui a déjà demandé une subvention exceptionnelle à l'Agglo- à faire des choix pour enrayer les pertes. L’opposition, à laquelle sont imputées évidemment ces pertes "abyssales", dénonce "le véritable rapport à charge sur la Baleine". "Si nous devions utiliser vos adjectifs, le déficit d’exploitation est aussi abyssal à la médiathèque, à la cuisine centrale et à la MJC puisque nous donnons des subventions pour équilibrer les comptes. Ce que vous qualifiez en réalité d’erreurs de gestions sont des choix politiques au sens noble du terme", s’est défendu l’ancien maire, Fabrice Geniez. L’actuel chef de file de l'opposition est alors revenu sur l’histoire de l’animation culturelle de la ville, car il refuse de "livrer en pâture le chiffre du déficit de la Baleine sans rappel historique. C’est une faute grave", a-t-il souligné. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Onet-Le-Château

255000 €

REF : Baldo // Appartement 4 pièces en duplex - 110m2 loi carrez - deux gar[...]

149000 €

À Onet-Le-Château dans une résidence calme et sécurisée se situe un apparte[...]

189000 €

En EXCLUSIVITÉ pour vous chez NEOWI Rodez, découvrez ce SUPERBE T5 DUPLEX d[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?