Umicore trinque au zinc

  • Le site de Viviez est le plus gros site de production de zinc prépatiné au monde depuis 2006.
    Le site de Viviez est le plus gros site de production de zinc prépatiné au monde depuis 2006. DR
Publié le , mis à jour

Decazeville ❘ La société peut aujourd’hui se targuer de dépolluer le site de Viviez et s'élargit pour un rayonnement mondial.

Près de 200 personnes s’affairent chaque jour sur le vaste site d’Umicore, à Viviez. Là, un bout de métal est roi : le zinc. Celui que l’on retrouve dans la gouttière de sa maison ou que l’on observe sur les toits de Paris; c’est aussi celui qui recouvre un bâtiment industriel ou une prouesse architecturale... Bref, il est partout et surtout à Viviez ! Sur place, de nombreux bâtiments et deux secteurs distincts: le laminoir en amont et le traitement de surface en aval. Du premier, sortent les bobines de zinc, les feuilles et autres accessoires ; du second, naît le zinc dit "prépatiné".

 

50 000 tonnes  par an

 

Développé sous la marque VMZINC, il est le produit phare du site depuis près de trente-cinq ans. Ses particularités ? Sa résistance à la corrosion, sa formabilité mais surtout « sa dimension esthétique qui conserve l’aspect métal du zinc traditionnel», très appréciée des architectes, souligne le directeur de l’unité bâtiment, Philippe Colin. Par ailleurs, ce produit très demandé, qui se décline aussi en couleur, a incité l’entreprise à investir en 2006, afin de doubler sa capacité de production. La classant ainsi premier site producteur de zinc prépatiné au monde. Depuis, ce sont 50 000 tonnes de zinc laminés qui sont produites par an, dont 70% sont transformées en zinc prépatiné. Et 50 00 tonnes de façon- nés tels les gouttières, les tuyaux, etc.

 

Du neuf et du durable avec du vieux

 

Umicore rayonne en France, et au-delà de ses frontières : « principalement aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne, en Australie et en Asie», se félicite Philippe Colin. Le secret de Viviez, nous explique son directeur, c’est sûrement « un coup d’avance sur la concurrence, une communication bien étudiée, des commerciaux aux quatre coins du monde », une réactivité face aux appels d’offres, une sensibilisation aux nouveaux produits auprès des architectes et enfin « un centre de formation ouvert aux couvreurs-zingueurs » désireux de connaître les derniers produits zinc.

 

Normes « vertes »


Sans oublier un héritage. Des mines et des usines. Un bassin decazevillois noir et asphyxiant. C’était à l’époque. Puis, l’usine de zinc Vieille Montagne, implantée à Viviez, est rachetée dans les années 1980 par un nouveau venu de Belgique : Umicore. L’activité connaît un nouveau souffle, suivant la croissance d’un groupe maintenant mondialement établi. Et dont le maître-mot est le développement durable. Une philosophie répondant à des normes « vertes » et avant-gardistes, plaçant Umicore en tête de l’index Global 100 qui classe les entreprises les plus durables au monde. Il n’y a qu’à se rendre sur le site de Viviez pour en avoir un aperçu.

 

On pourrait presque entonner « Que la montagne est belle. » Car la montagne au cœur du site de Viviez renaît de ses cendres. Et ce, grâce à des travaux de réhabilitation du site débutés en 2002 et qui s’achèveront fin 2016. Un investissement vert de plus de 35 milliards d’euros pour assainir les déchets historiques dans la zone de stockage de Montplaisir. Il faudra donc une quinzaine d’années pour réparer les dégâts causés par l’activité zincifère de l’époque, lorsque les normes écologiques étaient à peine pensées.

 

Le groupe poursuit ses efforts jusque dans la diversification de ses activités, toutes à caractère durable : la production de matériaux pour diverses technologies, le recyclage des métaux précieux et batteries rechargeables, la production de catalyseurs automobiles et de composés chimiques précieux et enfin «performance materials» qui regroupe cinq unités de production. Notamment l’unité «bâtiment», dont le siège est à Bagnolet, qui produit le zinc sur trois sites français forts de 650 personnes : Auby dans le Nord, Bray-et-Lû dans le Val d'Oise et Viviez en Aveyron, où, Philippe Colin le sait : « Il y a une véritable passion des salariés pour cette entreprise qui a toute une histoire » depuis Vieille Montagne. D’ailleurs, son lapsus est criant : « La Vieille... Pardon, Umicore. »

Maxime Raynaud
L'immobilier à Viviez

159000 €

Viviez : Ensemble immobilier comprenant : Une maison individuelle de type 4[...]

98000 €

Viviez : Maison de type 2 en plain-pied de vie avec jardin et cour sur le d[...]

139000 €

Maison mitoyenne avec garage terrasse et jardin + hangar attenant de 160m2 [...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez