Imaginarium : un week-end dans l’univers du jeu et de la BD à Rodez

  • Festival culturel original et inédit, Imaginarium se veut « familial et à taille humaine ».«De 7 à 107 ans, tous les publics sont les bienvenus», insistent les organisateurs ruthénois, Rodolphe Guillaume et Pascale.
    Festival culturel original et inédit, Imaginarium se veut « familial et à taille humaine ».«De 7 à 107 ans, tous les publics sont les bienvenus», insistent les organisateurs ruthénois, Rodolphe Guillaume et Pascale. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Un week-end de rêve à Rodez ? Ce n’est pas l’annonce d’un opérateur de tourisme, mais l’invitation lancée par quelques passionnés à voyager deux jours durant dans l’univers de la bande dessinée et des jeux. L’embarquement est proposé samedi et dimanche à la salle des fêtes par Rodolphe Cosson, Guillaume Bossavit (associés dans la boutique Cubik, Culture BD, place du Bourg), Pascale «Dako» Travaillé et William Jeanjean, tous très engagés au sein de l’association Pixel qui organise l’événement.

Ce premier Imaginarium, «qui part de la BD et qui s’ouvre à l’imaginaire» se présente déjà comme un festival hors des sentiers battus. «On voulait quelque chose de plus festif qu’une simple rencontre avec les auteurs, explique l’équipe qui travaille depuis plus d’un an à la réalisation de ce nouveau concept. Le but, c’est de s’amuser, d’amuser le public, un peu à la façon des festivals de mangas japonais ou américains. On a envie d’inviter les gens à rentrer dans un autre monde.»

Animations et déguisements tous azimuts

Pour ce faire, le programme se déclinera en trois pôles d’animations qui vont compléter un espace BD avec, bien sûr, des échanges entre les lecteurs et 21 auteurs (et une maison d’édition, Makaka), connus ou moins connus, mais dont tous les ouvrages ont déjà trouvé leur public à la boutique place du Bourg. On retiendra aussi que les collèges (de Rodez et Baraqueville) sont impliqués dès le vendredi à travers un prix que les élèves décerneront sur une sélection de huit ouvrages. Au côté des bandes dessinées, une place sera faite à la découverte de nombreux jeux de société avec les participations de Fabien Tanguy, auteur aveyronnais, et de la ludothèque pour un plus jeune public.

Jeux de rôles et cosplay

Au menu également durant les deux jours: des jeux de rôles «grandeur nature» sur le thème des... zombies, au cours des après-midi de samedi et de dimanche; un concours de cosplay et ses défilés samedi à 17 heures à la salle des fêtes et à 19 heures à Cap Cinéma (inscriptions dès le matin, nombreux prix à gagner); une démonstration d’Airsoft avec mises en scènes de batailles western ou militaires; un pôle médiéval avec des reconstitutions de combats moyenâgeux, la prestation spectaculaire d’Alaric du Capcir, et des artisans (bois et fer) qui feront une démonstration de leur savoir-faire. Cap Cinéma abritera de son côté une exposition consacrée au dessinateur aveyronnais Christophe Bec (avec des planches originales de Prométhée), un espace vidéo-ludique avec concours de «Smashbros»... 

Tout le monde devrait donc trouver matière à s’amuser durant deux jours à travers cet Imaginarium nourrit par l’enthousiasme des organisateurs, des lecteurs et des clubs qui les côtoient. "Nous voulons créer une vitrine pour montrer qu’en matière culturelle, il n’y a pas que le musée Soulages à Rodez", préviennent en souriant Rodolphe Cosson et son équipe qui planchent déjà sur la prochaine édition.

Samedi et dimanche à la salle des fêtes. Entrée 3, 5€ pour les deux jours, gratuit pour les moins de 12 ans.

C.C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

418 €

LOCATION APPARTEMENT SANS FRAIS D AGENCE Entrée avec placards, séjour avec [...]

488 €

A deux pas du centre-ville de RODEZ, dans un quartier calme proche des comm[...]

251 €

SECTEUR IUT : Venez découvrir ce studio semi-meublé de 21 M2, situé da[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?