Zones vulnérables en Aveyron : le préfet annonce une baisse de 40%

  • En visite dans une exploitation aveyronnaise, le préfet de Région, Pascal Mailhos a assuré à la FDSEA qu'une nouvelle carte des "zones vulnérables" était en cours de réalisation.
    En visite dans une exploitation aveyronnaise, le préfet de Région, Pascal Mailhos a assuré à la FDSEA qu'une nouvelle carte des "zones vulnérables" était en cours de réalisation. JAT
Publié le , mis à jour

Le préfet de Région Pascal Mailhos était en visite, hier, dans le département de l'Aveyron.

Lors d'une visite dans le département, le préfet de Région Pascal Mailhos, s'est longuement entretenu avec les agriculteurs. Le sujet central de la discussion tournait autour des fameuses " zones vulnérables" tirées de la directive nitrates.  Au cours celle-ci, il a ainsi annoncé qu'une  nouvelle carte était en cours de réalisation, avec une diminution de 40% du nombre de zones vulnérables pour ce qui concerne le département.

Une avancée significative pour les représentants syndicaux  agricoles qui, on le sait, plaide pour une disparition pure et simple de ces zones. Lors de cette entrevue, qui s'est déroulée chez un exploitant  agricole de Moyrazès, Pascal Mailhos a également souligné qu'il oeuvrait avec le Gouvernement afin que des modifications du plan d'actions soient négociées avec "Bruxelles", concernant notamment les plans d'épandage et la problématique des pentes. C'est à la fin du mois de janvier que devrait être dévoilée la nouvelle carte.

C'est dans un climat apaisé que s'est déroulée cette rencontre, au cours de laquelle de nombreux sujets agricoles ont été évidemment abordés. Toutefois, les représentants syndicaux ont promis de veiller à la bonne évolution des dossiers. Le message est semble-t-il bien passé, si l'on en croit l'arrivée du préfet de Région en Aveyron ce matin. Depuis le viaduc du Viaur jusqu'à l'exploitation de  Moyrazès, la route était jalonnée de tracteurs sur lesquels étaient affiché ostensiblement  le rejet de la carte des zones vulnérables.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?