Environnement

L'Hérault met le loup sous surveillance

  • Lozère, Hérault, Gard, Aveyron... Les pérégrinations du loup restent sous haute surveillance.
    Lozère, Hérault, Gard, Aveyron... Les pérégrinations du loup restent sous haute surveillance. AFP / AFP
Publié le / Modifié le S'abonner

Ecologie. Un "comité loup" vient d'être mis en place avec pour objectif de prévenir sur tout le territoire l'arrivée de l'animal. 

Les spécialistes estiment entre 220 et 380 le nombre de loups présents en France principalement dans la région du Mercantour dans les Alpes-Maritimes. Mais ils sont également présents dans les Pyrénées-Orientales, en Lozère et plus récemment dans l’Aude, ainsi que dans l’Hérault. Un comité loup y a été mis en place le 13 janvier et est constitué de membres des services de l’État (DDTM, chambres d’agriculture) mais aussi de la fédération de chasse et des associations de défense de l’environnement. La préfecture a précisé les missions de ce comité de veille: il aura pour objectif d’anticiper, avec l’ensemble des acteurs concernés, l’éventuelle arrivée de canus lupus et les possibles dommages qu’il pourrait occasionner sur des troupeaux domestiques. Pour l’heure, il s’agit d’identifier et former des personnes référentes capables de relever les indices de présence du loup, d’analyser la vulnérabilité des élevages des secteurs potentiellement concernés et d’étudier les mesures de protection adaptées des troupeaux. En cas de présence avérée de l’espèce, ce comité se réunira autant que nécessaire pour assurer la transparence de l’information.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir