Football

Le blanc va mieux à Rodez II

Publié le / Modifié le S'abonner

Coupe du Midi, 16es. Hier en fin d’après-midi au stade Georges-Vignes, Onet (DH) n’a su se défaire de son voisin Rodez II (DHR) et stoppe ainsi son parcours en coupe du Midi. Une partie remportée 1-0 par les Ruthénois, jouée dans le froid et sous la neige.

Porter un maillot blanc était peut-être un signe du destin. Toujours est-il qu’hier, les réservistes ruthénois ont mieux réagi face aux conditions météos spéciales d’une rencontre qui aurait pu ne pas débuter. Le froid et la neige tombée avant la rencontre et durant toute la première période auraient ainsi pu inciter l’arbitre à (r)envoyer tout le monde au chaud. Mais Monsieur Freitas a choisi de jouer. Et tant mieux pour les Rafistes tout en haut en DHR. Pas pour les Castonétois.

La bande à Sébastien Loubéjac a bien mieux débuté la partie, se jetant sur tous les ballons malgré quelques glissades difficilement contrôlées. Fauque, descendu de l’équipe fanion, a bien failli ouvrir le score de la tête dès la 2e minute. Mais c’est finalement dix tours de cadran plus tard que l’autre milieu excentré, Hugo Bonnet, allait ouvrir la marque. Sur son côté gauche, il repiquait pied droit pour adresser un centre enroulé à ras de terre que personne ne pouvait dévier, pas même le portier castonétois. Le cuir finissait petit filet opposé. Toujours aussi percutant, le buteur du soir croyait même avoir doublé la marque quelques minutes plus tard (20e), de la tête à bout portant cette fois. Mais le gardien repoussait en corner d’une gigantesque claquette. Les «jaune et bleu» venaient de vivre 20 premières minutes cauchemardesques. Ils allaient enfin réagir, mettre le pied sur le ballon et tenter de reprendre la main sur le jeu. Pourtant, c’est encore Bonnet qui poursuivait son show sous la neige en se montrant toutefois beaucoup moins efficace. 31e: face au but vide, il allait se voir contrer par un défenseur pourtant à terre (!).

Sans conséquence pour la suite. Et cela même si la seconde période aura vu les Castonétois être les plus dangereux. Notamment par Ze Abudu (64e) ou M’Dabhi (68e). Largement insuffisant néanmoins pour espérer inverser la tendance. 

A.P.
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

176000 €

Dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! Onet le Château en de[...]

178000 €

Dans un secteur très prisè d'Onet le Château, parcelle de terrain à bâtir d[...]

186000 €

Appartement de type 6 en triplex d'environ 134 m² habitable, au premier niv[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir