Rodez : les agriculteurs installent leur «ZAD» devant la préfecture

Publié le

«La raison doit conclure au retrait de toute la zone vulnérable en Aveyron». Les représentants de la FDSEA et des JA sont inflexibles. Et la directive nitrates voulue par l’Europe ne passe pas. Pour se faire entendre, une centaine d’entre eux ont organisé un campement fait de palettes et de bâches plastiques devant la préfecture à Rodez, tard dans la soirée, avec la ferme intention d’y rester. Ils ont établi une «ZAD», en écho aux actions menées à Sivens dans le Tarn.

«Les agriculteurs resteront devant la préfecture jusqu’à obtenir un rendez-vous avec le préfet de Région Pascal Mailhos, signataire de l’arrêté», explique Dominique Fayel, de la FDSEA. Les agriculteurs dénoncent la décision d’englober 160 communes aveyronnaises supplémentaires dans le périmètre de la zone vulnérable - portant leur nombre à 170 - pour un total de 3 800 exploitations.

Les concessions faites par le préfet de Région, début décembre, de réduire de 38 % la zone vulnérable n’ont pas été jugées suffisantes par la FDSEA et les JA. Jean-Luc Combe, préfet de l’Aveyron, a cependant laissé entendre qu’il pourrait réduire encore ce pourcentage. Il a rencontré une délégation d’agriculteurs en fin de soirée.

Philippe Henry
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

135000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier !Appartement T4 [...]

235000 €

Rodez, quartier amphithéâtre, immeuble de 154 m2 composé de 3 studios, un [...]

632 €

T4 avec cave et garage; 2e hall d'entrée, dégagement avec placards. salon s[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?