Environnement

L’Aveyron sur la route de l’hydrogène

  • Avec son projet, Christian Braley (avec Jean-Claude Luche et Martin malvy) espère positionner le département de l’Aveyron sur une route européenne de l’hydrogène.
    Avec son projet, Christian Braley (avec Jean-Claude Luche et Martin malvy) espère positionner le département de l’Aveyron sur une route européenne de l’hydrogène. José A. Torres / José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner

Énergie verte. Martin Malvy a apporté le soutien de la Région Midi-Pyrénées au projet de création d’une station de production et de distribution d’hydrogène porté par l’industriel Chistian Braley et plusieurs partenaires publics et privés.

Le président du conseil régional Martin Malvy a tenu, mercredi, à apporter en personne le soutien du conseil régional au projet de création d’une station de production et de distribution d’hydrogène. Un projet ambitieux, porté par l’industriel, Christian Braley, associé à plusieurs partenaires publics et privés, aux premiers rangs desquels l’État, EDF, La Poste, la communauté d’agglomération du Grand Rodez, la chambre de commerce et d’industrie ou bien encore la ville de Decazeville.

Rien ne se perd, tout se recycle

L’entrepreneur de Bozouls est devenu un acteur incontournable dans le traitement et la valorisation des déchets. De toutes sortes, de toutes provenances. «Mes parents m’ont appris à tirer partie de tout ce dont on peut tirer partie. Dans notre famille, on aime que rien ne se perde», a rappelé Christian Braley, faisant référence à ses racines paysannes dans lesquelles il puise le pragmatisme économique, qui a guidé ses choix et sa réussite. L’industriel de Bozouls est souvent en avance sur son temps et, jusqu’à présent, il s’est rarement trompé, comme n’a pas manqué de le préciser l’un des intervenants. «Nous avons appris sur le tas et nous avons pris le meilleur un peu partout», a-t-il encore ajouté, soulignant son attirance pour les innovations technologiques.

L'Aveyron, étape de le route européenne de l’hydrogène

Après avoir investi 5 millions d’euros sur la dernière chaîne de tri de l’entreprise, Christian Braley est à l’origine d’un nouveau projet audacieux, tourné vers la production et la distribution d’hydrogène. Avec pour objectif de positionner le département de l’Aveyron sur une route européenne de l’hydrogène, qui relierait l’Allemagne à l’Espagne, en traversant la France. À cet effet, des contacts ont déjà été noués avec la province espagnole d’Aragon, dont plusieurs représentants se trouvaient, mercredi, à Bozouls.

L’Europe doit se prononcer sur cet appel à projets des Routes de l’hydrogène en Europe, dans les prochains jours. Christian Braley et l’Aveyron ont semble-t-il toutes les chances de figurer parmi les projets retenus. Dans tous les cas, l’entrepreneur aveyronnais peut compter sur l’appui sans faille du conseil régional de Midi-Pyrénées et de son président Martin Malvy.

«Sortir de l’ornière»

«Nous sommes confrontés à des défis considérables et nous entrons dans un monde nouveau, celui de la transition énergétique, qu’il faut accompagner», a insisté l’ancien secrétaire d’État à l’Énergie, qui a pu mesurer tout le chemin parcouru, ces dernières années. «Des initiatives comme la vôtre doivent nous aider à sortir de l’ornière dans laquelle nous sommes», a conclu le président régional, réaffirmant son intention d’accompagner financièrement le projet.

Joël Born
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Bozouls

392 €

Dans un quartier calme et proche du centre de Bozouls, bel appartement T2, [...]

485000 €

Maison de caractère entièrement rénovée, avec piscine et pool house sur un [...]

390000 €

BOZOULS - Maison de Maître du XVIIIè siècle organisée en U, sur trois nivea[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir