Les «Rafettes» reprennent le quart

Publié le , mis à jour

8es de finale. Au terme d’un match heurté dimanche après-midi, le Raf (D1) s’est qualifié pour les quarts, comme la saison passée, en battant, même à 10 contre 11, Blanquefort (D2), 2-0.

Sans doute «vexées» par une première période laborieuse et l’exclusion de Julie Niphon pour l’interruption d’une action de but sur Juliette Loumagne (43e), les Ruthénoises ont montré leur vrai visage en deuxième période, à dix contre onze, et se sont qualifiées logiquement, en terres girondines.

Au fil des minutes, la puissance physique des Aveyronnaises fut en effet plus marquante alors que l’importance des rotations a aussi eu raison de vaillantes mais crispées Blanquefortaises. L’ouverture du score de Flavie Lemaître, d’une tête lobée sur un coup franc d’Ella Kaabachi (65e), et le second but d’Anaïs Ribeyra (80e), ont mis fin aux espoirs des Girondines et donné une chance aux «Rafettes» de faire mieux que l’élimination en quarts contre Juvisy (0-1), la saison passée.

Tirage au sort aujourd’hui

La rentrée en jeu d’Anaïs Ribeyra, sur le côté gauche de l’attaque après la blessure de Clara Noiran, fut particulièrement déterminante. La puissance de l’attaquante a fait très mal à la défense blanquefortaise. Ses courses et ses prises de balle furent à chaque fois un danger pour Blanquefort. Son but, d’un enroulé du droit dans le petit filet après un amour de petit pont, fut splendide de maîtrise et de sérénité. Haché, marqué par de nombreux arrêts de jeu et pléthore d’erreurs techniques, ce 8e de finale n’a pas su enthousiasmer un public venu nombreux.

Peut-être impressionnées par l’enjeu, les joueuses locales ne se sont pas procuré la moindre occasion franche. Nicholette Digiacomo, la latérale qui a fait office de gardienne après l’exclusion de Niphon, n’a pas eu grand-chose à faire. La seule situation chaude qu’elle a eue à gérer fut ce déboulé de Juliette Loumagne, que la portière d’un jour n’a pas eu de mal à stopper, bien aidée par le mauvais contrôle de l’attaquante blanquefortaise (87e). Désormais, tous les regards ruthénois sont tournés vers le stade de Calais et le tirage au sort des quarts et demies, aujourd’hui à partir de 17, heures. À noter d’ailleurs que dimanche, le PSG est tombé à Guingamp aux tirs au but !

Emilien Gomez
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?