Cette fois, pas de blague...

  • En l’absence du meneur Cyril Da Silva, Valentin Gélin aura de lourdes responsabilités ce soir.
    En l’absence du meneur Cyril Da Silva, Valentin Gélin aura de lourdes responsabilités ce soir. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Nationale 3, 17e journée. Le Srab accueille l’avant-dernier, Castelnau, ce soir à l’Amphithéâtre (20 heures). Mais les mal classés n’ont pas toujours réussi aux Ruthénois.

Opposés à Castelnau, avant-dernier au classement, les Ruthénois accueillent a priori un adversaire largement à leur portée, ce soir, à l’Amphithéâtre. A priori seulement, car, à l’image de leur entraîneur Brahim Rostom, les joueurs du Srab n’ont pas oublié qu’ils se sont inclinés à Cahors, une équipe du même calibre, il y a un mois (78-67). «Nous avons reçu une bonne leçon contre Cahors. Nous ne voulons pas revivre le même scénario», assure le coach. Ce revers a eu pour conséquence de reléguer les Aveyronnais à la deuxième place, à une longueur du leader, Gardonne. À six matches de la fin, les hommes du président Bonnefous ont toujours leur destin entre leurs mains, mais n’ont plus de joker, alors que se profilent la réception de Colomiers (3e) dans une semaine et un déplacement chez le leader, le 21 mars.

Da Silva et Williams blessés

Les Ruthénois seraient donc bien inspirés de retrouver la victoire ce soir, une semaine après leur élimination en coupe de France à Garonne (N2, 98-94). Un match dont Brahim Rostom n’a toujours pas digéré l’arbitrage. «Mais il faut passer à autre chose. Et je fais confiance en l’envie et la détermination de mes joueurs pour faire la différence ce soir.» Il devra cependant faire sans deux pièces maîtresses de son effectif, Cyril Da Silva et Adam Williams, victimes respectivement d’une entorse à une cheville et d’une fracture à un doigt. La durée d’indisponibilité des deux joueurs est estimée à trois semaines.

Le groupe: Gelin, Frugère, Sagadin, Ducard, Memcic, Da Sylva, Bonnal, Daures, Revellat.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir