La double vie des « drôles de dames de Roquefort »

  • Alice Ricard sur le stand roquefort qu'elle aime tant.
    Alice Ricard sur le stand roquefort qu'elle aime tant. Lola Cros / CPA
  • Alice Ricard et Martine Fabrègues sur le Salon.
    Alice Ricard et Martine Fabrègues sur le Salon. Lola Cros / CPA
  • Dégustations, animations et jeux rythment ses journées parisiennes.
    Dégustations, animations et jeux rythment ses journées parisiennes. Lola Cros / CPA
  • Marie-Noëlle Chauzy et Annie Bernat prennent le relais en fin de semaine.
    Marie-Noëlle Chauzy et Annie Bernat prennent le relais en fin de semaine.
Publié le , mis à jour

Roquefort 6/7. Sur le Salon depuis 21 ans, les quatre "filles de Roquefort" se chargent de l'animation du stand de la Confédération générale. Entre deux dégustations, ces éleveuses de brebis Lacaune partagent leur passion. Et quand elles rentrent en Aveyron, l'histoire continue.

Sur le stand de la Confédération générale de roquefort, sa voix est reconnaissable parmi cent. Toute la journée, Alice Ricard anime les dégustations, raconte des petites anecdotes et dévoile avec passion le roquefort. Celui pour lequel elle a travaillé toute sa vie puisqu'elle est productrice de lait de brebis Lacaune du côté de Saint-Affrique.

Depuis 21 ans, Alice est de tous les Salons. Et ce n'est pas la retraite qui l'arrête. Parler de la filière, du métier d'éleveur, de la région, du savoir-faire, du terroir, du "fromage fabuleux" qu'est le roquefort... Et surtout, le faire découvrir hors du traditionnel plateau de fromage, voilà ce qui l'anime. "Toujours un plaisir, et une fierté", confie Alice Ricard.

Côté coulisses, elle n'est pas en reste. Pendant longtemps, c'est elle qui organisait les repas dans la "réserve". Volontiers considérée comme la "mamie des Aveyronnais du Salon", elle n'assure cette année "que" l'animation du stand.  Et profite de Paris dès que se baisse le rideau.

5 000 visiteurs par an

Au total, elles sont quatre ces "drôles de dames" de Roquefort. Les mêmes qui, en 1993, ont créé le "réseau des visites de fermes roquefort". Ainsi, toute l'année pour les groupes ou l'été pour les particuliers, les "filles" ouvrent les portes de leurs fermes aux curieux pour une visite et une dégustation. "Les gens qui venaient à Roquefort étaient étonnés de ne pas voir de brebis à la ronde, et s'en trouvaient frustrés, explique Alice Ricard. Alors, nous avons eu cette idée. Mais nous sommes avant tout agricultrices, donc nous n'organisons ces rencontres que sur réservation."

Aujourd'hui, les quatre copines (Marie-Noëlle Chauzy à Ségur, Annie Bernat à Camarès, Martine Fabrègues à Sainte-Eulalie et Alice Ricard à Saint-Affrique) peuvent s'enorgueillir d'accueillir plus de 5 000 visiteurs par an à la ferme !

Lola Cros
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?