Rugby : l'Aveyron au coeur du tournoi des 6... stations

  • Julien Carrié (à gauche), Franck Giraud (au centre) et Jean Farge (3e en partant de la droite) au milieu d’une équipe composée de sacrées stars !
    Julien Carrié (à gauche), Franck Giraud (au centre) et Jean Farge (3e en partant de la droite) au milieu d’une équipe composée de sacrées stars ! Repro CP / Repro CP
  • Outre les parties de rugby sur neige «plutôt compliquées au niveau des appuis et parfois “chaudes”», les Ruthénois retiendront surtout l’ambiance du tournoi.
    Outre les parties de rugby sur neige «plutôt compliquées au niveau des appuis et parfois “chaudes”», les Ruthénois retiendront surtout l’ambiance du tournoi. Repro CP / Repro CP
  • Julien Carrié, Jean Farge et Franck Giraud.
    Julien Carrié, Jean Farge et Franck Giraud. Repro CP / Repro CP
  • Rugby : l'Aveyron au coeur du tournoi des 6... stations
    Rugby : l'Aveyron au coeur du tournoi des 6... stations Repro CP / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Tournoi des 6 stations. Jean Farge, Julien Carrié et Franck Giraud ont participé à la compétition de rugby sur neige, mêlant stars du ballon ovale et rares amateurs, la semaine dernière. Le dernier, seul à évoluer encore au SRA, raconte cette folle expérience.

Serge Betsen, Christophe Dominici, Byron Kelleher, les frères Lièvremont, Colin Charvis, Christian Califano... Une pléiade de stars du rugby a envahi les stations de ski la semaine dernière. Non pas pour peaufiner leur planté du bâton ou bien profiter des fêtes endiablées -quoi que- des Alpes du Nord. Non, tous étaient là, crampons aux pieds et maillot sur les épaules, pour participer au tournoi des 6...stations. Une compétition de rugby sur neige (!) de plus en plus célèbre qui, sous le modèle de son grand frère éponyme, se déroule sur six journées dans chaque station participante.

Julien Carrié, Jean Farge et Franck Giraud.
Julien Carrié, Jean Farge et Franck Giraud. - Repro CP

Le SRA bien représenté

Au milieu de tous ses joueurs au palmarès plus grand les uns que les autres, trois gars ne sont pas passés inaperçus sous les couleurs de Val Thorens : Jean Farge, Franck Giraud et Julien Carrié. Tous sont bien connus du rugby aveyronnais et ruthénois plus particulièrement pour avoir porté les couleurs du SRA. Si Franck Giraud y évolue toujours, Jean Farge a retrouvé ses contrées corréziennes à Ussel et Julien Carrié vit paisiblement sa préretraite sportive du côté de Laissac, en 3e série. De retour dans la préfecture aveyronnaise, après la finale aux Menuires remportée dimanche par l’équipe locale des frères Lièvremont, l’ouvreur de la réserve du SRA était aux anges après cette expérience ! «Déjà, on doit remercier nos amis du restaurant «La Maison» à Val Thorens (Fabien Barrau et Romain Bastide, gérants de l’affaire et surtout aveyronnais) car c’est grâce à eux qu’on a pu vivre une semaine magique !» 

Amateurs et anciennes gloires sur le même terrain

Magique, tel est le mot. Tout comme partage. Car, outre les parties de rugby sur neige «plutôt compliquées au niveau des appuis et parfois “chaudes”», Franck Giraud retiendra surtout l’ambiance du tournoi. Et celle bien entendu qui régnait au sein de sa formation menée d’une main de maître par le capitaine Serge Betsen, le «All Black» Byron Kelleher, le «petit Mozart» Yann Delaigue et l’Anglais Simon Shaw.

«On est arrivé le premier jour avec plein d’étoiles dans les yeux en serrant les mains timidement. Mais ce qui est fou, c’est qu’on a de suite été parfaitement intégré. Et tous sont devenus des copains. On chambrait et star ou pas star, on ne faisait plus attention», indique-t-il. Il faut dire que tout était fait pour souder anciennes gloires et amateurs.

Outre les parties de rugby sur neige «plutôt compliquées au niveau des appuis et parfois “chaudes”», les Ruthénois retiendront surtout l’ambiance du tournoi.
Outre les parties de rugby sur neige «plutôt compliquées au niveau des appuis et parfois “chaudes”», les Ruthénois retiendront surtout l’ambiance du tournoi. - Repro CP

«Byron Kelleher savait parfaitement prononcer le mot “apéro”... » 

Outre les défis ski-«Julien Carrié a été très bon dans ces épreuves, Jean Farge beaucoup moins !»dixit Franck Giraud-, les troisièmes mi-temps n’étaient pas que légendes à plus de 2000 mètres d’altitude ! «Byron Kelleher savait parfaitement prononcer le mot “apéro”... Il a été très bon en 3e mi-temps comme les Anglo-Saxons qui se rattrapaient de leurs piètres performances sur les skis. Christian Califano et Christophe Dominici nous ont fait beaucoup rire également. Mais je pense qu’on retiendra longtemps la 3e mi-temps à Val Thorens lorsque Serge Betsen a remplacé le groupe de musique pour nous chanter du Bob Marley. Grandiose.»

Vous l’aurez compris, la 3e place de l’équipe au final paraît bien anecdotique. Même si : «Serge Betsen nous disait avant chaque match que lorsqu’il entre sur un terrain, c’est pour gagner». Malheureusement pour l’ex-Biarrot, ses coéquipiers de la semaine auront laissé davantage de traces en dehors que sur le terrain... Quoique, Julien Carrié a régalé tout son monde en réalisant un magnifique cadrage débordement sur Christophe Dominici. «C’est, du moins, ce qu’il croit car, nous, on a surtout vu Dominici le rattraper facilement... », sourit Franck Giraud.

Rugby : l'Aveyron au coeur du tournoi des 6... stations
Rugby : l'Aveyron au coeur du tournoi des 6... stations - Repro CP

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

318 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Entrée, cuisine équipée (pla[...]

386 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- T1bis secteur bourran dans [...]

287 €

RODEZ : Studio fonctionnel comprenant hall d'entrée avec placard, pièce pri[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir