EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais

  • François Nolorgues, ici au centre du ring.
    François Nolorgues, ici au centre du ring. Lola Cros / CPA
  • Avant d'entrer sur le ring...
    Avant d'entrer sur le ring... Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
  • EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais
    EN IMAGES. Le concours de la race aubrac vu par son juge aveyronnais Lola Cros / CPA
Publié le , mis à jour

Salon de l'agriculture 2015. Eleveur aubrac à Golinhac, François Nolorgues était, mercredi, le juge du concours général de la race sur le Salon de l'agriculture. Nous avons embarqués avec lui pour cette compétition particulière.

Ce n'était pas la première fois pour l'éleveur aveyronnais. Ce mercredi, il est monté sur le ring bovin non pas avec sa casquette d'éleveur aubrac, mais avec celle de juge.

Il en fallait un. Le bureau départemental de la race aubrac l'a choisi. Parce qu'il était volontaire et disponible pour monter à Paris, sur le Salon de l'agriculture. "C'est un plaisir, confie l'intéressé. Et puis, c'est en faisant ça que j'en apprends davantage de mon métier."

Pendant près d'une heure et demi, accompagné de son adjoint, ils étaient seuls sur le ring. Seuls, ou presque puisqu'une douzaine de vaches et taureaux aubrac ont défilé devant eux. Oui, mais seuls à juger et à décider à qui seront décernés les prix. "Une responsabilité", il le reconnaît.

"On voit vite ce qui nous intéresse"

Section après section, les aubrac défilent une à une. Dans chacune des quatre catégories, un classement est effectué. Une à une, elles défilent sur le podium. Quelques minutes de présentation, et François Nolorgues rend son verdict. "C'est assez rapide, analyse le juge. On voit vite ce qui nous intéresse : la démarche, l'élégance, l'équilibre, la longueur, la largeur, les proportions. Avec trois vaches par section, c'est plus facile. Il nous arrive d'en avoir entre 15 et 20 à casser..."

A la fin de ce concours, où plusieurs aveyronnais sont repartis médaillés, François Nolorgues est content. Il confie s'être plu sur le ring. "Ce n'est jamais facile comme exercice. Il suffit d'être rigoureux". Et de conclure, fier de la race qu'il représente : "Elles étaient belles et bonnes. Par belles, j'entends leur classe, leur allure, leur homogénéité. Ce sont des bêtes qui attirent le regard. Et par bonnes, je parle des qualités techniques : elles sont profondes, larges, rectilignes sur le dessus, ont une belle mamelle. Ce sont tous les critères d'une bonne vache."

Lola Cros
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?