Clap de fin pour l'occupation de la Zad de Sivens

  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens.
    Une quarantaine de zadistes ont été évacués hier par 300 gendarmes sur le site de Sivens. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
Publié le , mis à jour

En images. Le gouvernement a mis fin vendredi après-midi à 16 mois d'occupation du site du projet de barrage de Sivens, immédiatement après le vote du Conseil général du Tarn pour un ouvrage réduit par rapport au projet initial.

Le gouvernement a mis fin vendredi après-midi à 16 mois d'occupation du site du projet de barrage de Sivens (Tarn), immédiatement après le vote du Conseil général du Tarn pour un ouvrage réduit par rapport au projet initial. La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, avait indiqué que l'expulsion des zadistes opposés à toute retenue d'eau sur le site devrait suivre rapidement le choix du Département. Une majorité massive (43 voix sur 46) a approuvé un barrage qualifié de " Sivens light", réduit de moitié environ, et exigé une "expulsion sans délai" des zadistes. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a ainsi ordonné "l'évacuation" dans la foulée.

Une trentaine de récalcitrants 

Une partie des 300 gendarmes, qui entouraient la Zad depuis une semaine pour empêcher les heurts avec les agriculteurs pro-barrage qui assiégeaient les zadistes, ont alors pénétré sur le site. Deux heures plus tard, après avoir cerné les militants, les gendarmes mobiles se sont emparés d'une trentaine de récalcitrants et ont vaincu la résistance de ceux qui tentaient de s'accrocher les uns aux autres sur le lieu même de la mort du jeune écologiste Rémi Fraisse, tué le 26 octobre par l'explosion d'une grenade de la gendarmerie. Le gros de la troupe a ensuite été escorté vers la sortie du site, marquant la fin de 16 mois d'occupation.

Vingt-et-une personnes interpellées

"Le droit et la démocratie ont prévalu sur la violence" s'est réjoui Bernard Cazeneuve devant la presse place Beauvau. Le ministre a fait état de 21 personnes interpellées, dont une partie en garde à vue pour "des faits de violence ou pour attroupement interdit après sommation". Le Premier ministre, Manuel Valls, a déjà promis "une réponse extrêmement déterminée, extrêmement ferme de l'État" à l'encontre de "ceux qui continueraient sur le terrain à s'opposer à la légitimité des élus du territoire".

Tandis que certains sympathisants des zadistes dénonçaient des brutalités, le ministre a souligné que n'y a eu "aucun blessé nécessitant des soins". En fin d'après midi, les gendarmes présents sur le site démontaient les cabanes des occupants. Environ 150 gendarmes resteront sur place dans les prochains jours "à la fois pour empêcher que des zadistes viennent se réinstaller et permettre à des entreprises de nettoyer le site", a indiqué le porte-parole du ministre de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet présent à Sivens.

AFP
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?