Lévezou Sud-Aveyron

Les gendarmes identifient un membre présumé du "gang du Rougier"

  • En 2013, les militaires de la communauté de brigades de Belmont-sur-Rance avaient mis un terme à cette série de raids nocturnes en mettant en fuite, à Fayet,
    En 2013, les militaires de la communauté de brigades de Belmont-sur-Rance avaient mis un terme à cette série de raids nocturnes en mettant en fuite, à Fayet, Repro CP -
Publié le / Modifié le S'abonner

Entre le 25 août et le 5 septembre 2013, une équipe de malfaiteurs provenant de l’Hérault était venue à plusieurs reprises écumer, de nuit, la région du Rougier (Camarès, Fayet et Brusque).

Plusieurs individus s’étaient alors attaqués à des commerces (commerce multiservices, garage automobile, restaurant, carrière, etc.), provoquant des dégâts matériels et causant des préjudices importants. Les militaires de la communauté de brigades de Belmont-sur-Rance avaient mis un terme à cette série de raids nocturnes en mettant en fuite, à Fayet, un véhicule de grosse cylindrée et équipé de fausses plaques d’immatriculation.

Le travail méticuleux réalisé à l’époque par les techniciens en identification criminelle de proximité, pour prélever les traces et empreintes, ainsi que la persévérance des gendarmes de Belmont-sur-Rance ont fini par payer. En effet, un individu a été formellement identifié; sa présence confirmée par son ADN; et les recoupements établis ont permis de le confondre sur ces faits. Extrait du centre pénitentiaire de Villeneuve-lès-Maguelone où il est incarcéré pour d’autres faits, il a reconnu son implication lors de sa garde à vue, refusant toutefois de dénoncer ses complices. Il sera convoqué en mai devant le tribunal correctionnel de Rodez.

Centre Presse Aveyron
Réagir