Vacances scolaires : si Toulouse et l'Aveyron changeaient de zone

  • Vacances scolaires : si Toulouse et l'Aveyron changeaient de zone
    Vacances scolaires : si Toulouse et l'Aveyron changeaient de zone
  • Najat Vallaud-Belkacem fixera "au printemps" un calendrier scolaire des prochaines années modifié pour tenir compte notamment des conséquences de la réforme territoriale sur les zones des vacances scolaires
    Najat Vallaud-Belkacem fixera "au printemps" un calendrier scolaire des prochaines années modifié pour tenir compte notamment des conséquences de la réforme territoriale sur les zones des vacances scolaires Archives CP / Archives CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Najat Vallaud-Belkacem fixera "au printemps" un calendrier scolaire des prochaines années modifié pour tenir compte notamment des conséquences de la réforme territoriale. Sur leur site, le syndicat des enseignants UNSA révèle le découpage envisagé.

Najat Vallaud-Belkacem fixera "au printemps" un calendrier scolaire des prochaines années modifié pour tenir compte notamment des conséquences de la réforme territoriale sur les zones des vacances scolaires, a-t-elle expliqué mardi sur France Inter."Le fait qu'on ait une réforme territoriale qui divise par deux le nombre de régions, ça va mettre dans la même région des territoires qui auparavant relevaient de zones de vacances différentes, par exemple l'Aquitaine, le Poitou-Charentes, à un moment donné il va falloir coordonner tout cela", a-t-elle concédé. 

L'arbitrage de Najat Vallaud-Belkacem attendu le 9 avril

La ministre de l'Éducation nationale a entamé des négociations avec d'un côté les parents et les enseignants, qui militent pour une réduction du zonage, et de l'autre les professionnels du tourisme, qui plaident pour une multiplication de ces vacances étalées.

Si l'arbitrage de Najat Vallaud-Belkacem est attendu le 9 avril, lors d'un Conseil supérieur de l'Éducation, le syndicat des enseignants UNSA révèle sur son site internet le découpage envisagé. L'Académie de Toulouse dont dépendent les écoliers aveyronnais pourrait laisser la Zone A au profit de la C. Elle rejoindrait ainsi l'académie de Montpellier -plus cohérent au regard de la nouvelle grande région Midi-Pyrénées/Languedoc- mais aussi Créteil, Paris et Versailles. 

A l'inverse, l'académie de Bordeaux qui regroupe l'Aquitaine, celle de Poitiers qui couvre le Poitou-Charentes, et celle de Limoges, pour le Limousin basculeraient dans la zone A avec Lyon notamment. Là encore, un choix plutôt cohérent au regard de la nouvelle grande région du Sud-Ouest. 

Vacances scolaires : si Toulouse et l'Aveyron changeaient de zone
Vacances scolaires : si Toulouse et l'Aveyron changeaient de zone

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir