Firmi : forte mobilisation contre une suppression de poste

  • Pour les parents d’élèves, la qualité de l’enseignement est en jeu.
    Pour les parents d’élèves, la qualité de l’enseignement est en jeu. CP
Publié le

Après l'annonce de la suppression d'un poste d'enseignant à l'école Marie-Curie de Firmi, élus et parents d'élèves se mobilisent. 

Un nouveau rassemblement a mobilisé une nouvelle fois les parents d’élèves et la population firminoise. En effet, la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN) a décidé une suppression de poste à Marie-Curie malgré une hausse des effectifs: 109 élèves cette année contre 114 élèves l’année prochaine.

Le nombre d’élèves par classe sera de 28 au CM2, en septembre 2016, l’effectif sera de 30 élèves au CP. La qualité de l’enseignement s’en trouverait gravement altérée. «Alors que l’école donne des bases solides, pour la lecture, l’écriture, le calcul, le gouvernement avait promis des créations de poste et le contraire se produit !», s’insurge Sandra, de l’Association des parents d’élèves (APE) et dont la présidente Lauriane Gau était présente avec les très nombreux parents, la population, les élus et le maire Jean-Pierre Ladrech.

De nombreuses manifestations avaient déjà eu lieu en 2014 et en ce début d’année, contre la suppression de la Zone d’éducation prioritaire (Zep), et contre la suppression d’un poste qui avait été sauvé. La décision sera prise vendredi prochain, jusqu’à cette date butoir, de nouvelles actions risquent d’être reconduites si aucune solution n’était trouvée.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?