Vie commerçante

Parc des Moutiers à Rodez : à quand le lifting ?

  • D’aucuns estiment que la zone nécessite une cure de jouvence.
    D’aucuns estiment que la zone nécessite une cure de jouvence. Charles Leduc / Charles Leduc
Publié le / Modifié le S'abonner

Quartiers. En bordure de la rocade, cette zone souffre des effets du temps. Les services de la Ville ont été contactés par un professionnel qui y est installé. Le maire estime, pour sa part, qu’«elle mérite des travaux».

Dans une ville de Rodez en pleine cure de transformation depuis maintenant plusieurs années, le parc commercial des Moutiers, situé en bordure de la rocade, fait peine à voir. Route cahoteuse, murets délabrés, caissons électriques endommagés et autres anomalies attirent le regard des chalands. Mais aussi celle des professionnels qui y ont pignon sur rue. Il y a environ un mois, l’un d’eux a d’ailleurs pris l’initiative, à titre personnel, d’adresser un courrier à la mairie dans lequel il a «fait état de ce constat».

S’interdisant toute polémique et reconnaissant lui-même que les murets qui bordent les parkings, par exemple, font partie du domaine privé, il assure que son intention n’est pas de soutirer quelques sous ou autres subventions à la Ville, ou même de demander à la municipalité de se charger d’éventuels travaux de réhabilitation. «En tant que propriétaire d’un bâtiment, et comme d’autres commerçants des Moutiers, je m’inquiète du devenir de la zone. En revanche, la mairie pourrait peut-être jouer un rôle centralisateur», explique ce Ruthénois.

«Quelqu’un pourrait créer un lien entre les différents intervenants», ce qui permettrait de redonner un coup de jeune à cette zone commerciale créée dans les années 80. Voilà une quinzaine de jours, le professionnel à l’origine de la lettre a reçu une réponse de la Ville dans lequel on lui fait notamment effectivement remarquer que les dégradations touchent des biens privés. Contacté, le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, qui n’a visiblement pas été tenu informé de l’envoi dudit courrier, estime, pour sa part, qu’«il n’est pas normal que le parc commercial reste dans cet état». Mais lui aussi explique la difficulté qu’aurait la collectivité territoriale à intervenir sur le domaine privé. Et d’ajouter que «ce n’est pas une zone transférée au Grand Rodez. À Rodez, toutes l’ont été, sauf celle-là. Or, de tels travaux dépendent de la compétence de l’Agglo». Le maire et président de la communauté d’agglomération ajoute alors que la possibilité d’un tel transfert reste à l’esprit de ses services et, qu’«à terme, cela fera partie du débat» : «Le parc commercial des Moutiers n’est pas un secteur oublié !»

Ceci dit, la Ville dispose toutefois d’un levier pour que la situation s’améliore, un peu, dans cette zone commerciale. Elle a en effet toute compétence pour refaire la route qui la traverse. Le premier magistrat concède d’ailleurs que «vu son état, elle mérite des travaux». Il déclare, dans la foulée, qu’ils sont «programmés dans les investissements à venir». Cependant, d’autres projets sont prioritaires. Il s’agit, entre autres, de la réfection des voies des rues du Professeur-Calmette, de Montcalm, du 11-Novembre et Raynal. 

Charles Leduc
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

252 €

STUDIO PROCHE IUT - LYCEE MONTEIL - DIRECTION LA ROQUE ,CUISINE EQUIPEE - P[...]

378 €

APPARTEMENT COMPOSE DE DEUX GRANDES PIECES DONT LA CHAMBRE AVEC VUE DEGAGEE[...]

277 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Pièce principale avec coin c[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir