«Stad’in», la billetterie sportive en ligne made in Espalion !

  • Avec Jonathan Canitrot, nouveau venu au pôle économique, va y avoir du sport !
    Avec Jonathan Canitrot, nouveau venu au pôle économique, va y avoir du sport ! Olivier Courtil / Olivier Courtil
Publié le / Mis à jour le S'abonner

E-commerce. Nouvellement installé au pôle économique, avenue de la Gare à Espalion, Jonathan Canitrot vient de lancer un site internet pour acheter des places de foot et plus si affinités !

Passionné du ballon rond, Jonathan Canitrot vient de lancer stadin.fr, un site web qui propose à la vente des places pour les rencontres de football en Europe.

Titulaire de deux masters décrochés à Paris, l’un à Sciences-po en relations internationales, l’autre en management, le Ruthénois, a s'est forgé une solide expérience en Espagne.

«J’ai travaillé pendant deux ans à Barcelone pour une entreprise qui fournit le marché européen en billetterie. De cette expérience, je me suis rendu compte que le client français ne s’y retrouve pas forcément. Mon leitmotiv est donc de travailler directement avec les clubs», ajoute-t-il.

Barça, Juve, Bayern en un clic

Avec son site internet stadin.fr, Jonathan Canitrot a conscience de devoir travailler son référencement face à la concurrence mais fait valoir de sérieux atouts : «Je propose de meilleurs tarifs que les grands centres de billetteries car j’ai moins d’intermédiaire, mon site est clair et se veut proche, donc rassurant avec le client. Enfin, si je ne suis pas moins cher que les billetteries des clubs en réservant une voire deux places d’un match, je suis en revanche moins cher en tarif de groupes».

D’où sa cible qui vise à démarcher les comités d’entreprise, les agences, les associations, comités de quartier, groupes d’amis, etc. pour assister à un match de Barcelone, du Real Madrid, de la Juventus de Turin, du Milan AC, d’Arsenal, Manchester, mais aussi du Bayern, de Marseille, etc. Bref, la crème de la crème du foot en Europe.

Et Jonathan Canitrot ne compte pas s’arrêter là. Rugby, tennis, formule 1… devraient bientôt intégrer son catalogue. En attendant, Jonathan ne chausse pas les crampons mais prépare la nouvelle saison marquée notamment par l’Euro 2016 en France ! «C’est un très bon filon», résume-t-il, avec déjà le dossier de communication posé sur son bureau. Jonathan Canitrot a le clic d’avance, ne reste plus que le déclic de la clientèle.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir