Convoyeurs braqués à Decazeville : une personne interpellée

  • Les traces d’encre de couleur violette présentes sur le bitume, à quelques mètres seulement du distributeur automatique de billets, laissent à penser que la cassette a bien été forcée sur place. Les traces d’encre de couleur violette présentes sur le bitume, à quelques mètres seulement du distributeur automatique de billets, laissent à penser que la cassette a bien été forcée sur place.
    Les traces d’encre de couleur violette présentes sur le bitume, à quelques mètres seulement du distributeur automatique de billets, laissent à penser que la cassette a bien été forcée sur place. PH.B
  • Les faits se sont déroulés mercredi soir, avenue Cabrol à Decazeville.
    Les faits se sont déroulés mercredi soir, avenue Cabrol à Decazeville. PH.B
Publié le

Faits divers. Au lendemain du braquage de deux convoyeurs de fonds à Decazeville, les policiers du Bassin ont interpellé un individu a confirmé mercredi le procureur de la République.  

Au lendemain du braquage qui s’est déroulé mardi, vers 18h30, devant la Banque Populaire du Tarn et de l’Aveyron (BPTA) de Decazeville, l'enquête progresse difficilement. Suivis un temps par les policiers decazevilois grâce à l'encre qui s'écoulait de la cassette dérobée, les individus ont depuis disparu dans la nature. 

Et si aucun élément nouveau n'a filtré du commissariat, le procureur de la République, Yves Delperié, a toutefois confirmé qu'un individu a été interpellé dans la journée. «Une interpellation a bien eu lieu et une personne était entendue mercredi, sans qu’il soit pour autant possible d’affirmer qu’il s’agit bien de l’un des braqueurs».

A cette heure, rien ne permet donc de tirer de conclusion hâtive sur le ou les auteurs du braquage. Certains éléments toutefois, notamment l’apparente connaissance des lieux ou encore l’amateurisme évident des protagonistes,"autorisent à penser qu’il s’agit de jeunes du coin", suppose un proche du dossier. 

Déflagration

Blessés très légèrement, l’un au niveau d’un mollet, l’autre au niveau de la nuque, les deux convoyeurs ont pu apporter dès mardi soir de nombreuses précisions aux enquêteurs.

On sait notamment que les braqueurs -au minimum deux- la tête recouverte d’une capuche, auraient été en planque dès 18h15 derrière les locaux de l’office de tourisme, situés en vis- à-vis de la banque.

Un témoin a évoqué une déflagration, qu’il met sur le compte de l’explosion du dispositif de sécurité passive de la cassette dérobée. À en juger par les traces d’encre de couleur violette présentes sur le bitume, à quelques mètres seulement du distributeur automatique de billets, on comprend, en effet, que la cassette a bien été forcée sur place. 

Les traces d’encre de couleur violette présentes sur le bitume, à quelques mètres seulement du distributeur automatique de billets, laissent à penser que la cassette a bien été forcée sur place.
Les traces d’encre de couleur violette présentes sur le bitume, à quelques mètres seulement du distributeur automatique de billets, laissent à penser que la cassette a bien été forcée sur place. PH.B

PH.B.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Decazeville

99500 €

Home Patrimoine vous propose en exclusivité sur Decazeville une maison de c[...]

365 €

Un sas d'entrée, une pièce principale, une cuisine américaine (avec un ense[...]

185000 €

Immeuble de rapport à usage d'habitation situé au centre-ville de Decazevil[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?