Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet

  • Sélectionné par Starter Gallery, Chris Calvet va exposer dans trois musées contemporain de la ville de Chengdu en Chine, du premier juin au 31 août 2015.
    Sélectionné par Starter Gallery, Chris Calvet va exposer dans trois musées contemporain de la ville de Chengdu en Chine, du premier juin au 31 août 2015. Chris calvet
  • Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet
    Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet Chris calvet
  • Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet
    Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet Chris calvet
Publié le , mis à jour

Photographie. Sélectionné par Starter Gallery, l'Aveyronnais Chris Calvet va exposer dans trois musées contemporain de la ville de Chengdu en Chine, du premier juin au 31 août 2015.

Lauréat, avec une quinzaine d’autres participants, d’un concours organisé par la Starter Gallery à Paris, l’Aveyronnais Chris Calvet met le cap vers la Chine pour présenter quelques-unes de ses photographies tirées de sa dernière œuvre «Signe».

Originaire de Montézic, hameau du Nord-Aveyron blotti entre le plateau de la Viadène et la vallée de la Truyère, Chris Calvet a toujours été fasciné par les couleurs, les matières, le toucher... Après avoir travaillé la peinture à l’huile, les pigments et la photographie, le trentenaire, directeur artistique à la ville, s’est ouvert depuis maintenant deux ans à la calligraphie chinoise et japonaise sous la direction du professeur Alessandra Laneve.

Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet
Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet Chris calvet

Une expérience remarquable dans le cheminement esthétique de l’Aveyronnais qui sonde avec acuité les relations, souvent complexes, entre monde sensible et monde du travail. Avec «Signe», l’aliénation, la souffrance ou l’enfermement, des thèmes que l’on retrouvait régulièrement dans ses précédentes expositions, s’oublient peu à peu. Le corps ici rompt définitivement avec les contingences matérielles, se libère dans un pas de deux sensible, dans une chorégraphie entre homme et calligraphie.

«Désormais, il s’agit de dépasser l’aliénation du travail pour permettre la libération de l’âme», résume Chris Calvet. «Signe» sera exposée trois mois durant dans les plus grands musées de Chengdu, «capitale» tentaculaire de la province de Sichuan, qui s’ouvre massivement à l’art contemporain. Pour ceux qui n’ont pas l’opportunité d’apprécier in situ le travail de ce nouvel ambassadeur de la culture aveyronnaise, une exposition est également annoncée en Aveyron, cet été, chez la galeriste Lyseth Création à Monnès, non loin de Saint-Amans-des-Cots.

Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet
Cap sur la Chine pour l'Aveyronnais Chris Calvet Chris calvet

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?