Rails : élus et usagers aveyronnais invités à prendre la parole

  • "En Aveyron, le rail c'est vital" disent les syndicats. Qu'en pensent les usagers ?
    "En Aveyron, le rail c'est vital" disent les syndicats. Qu'en pensent les usagers ? AD
Publié le , mis à jour

Vendredi, de 13h30 à 18h30, à la gare de Rodez, le syndicat CGT des cheminots aveyronnais invite les usagers et élus à exprimer leurs attentes en matière de transport ferroviaire.

Vendredi, de 13h30 à 18h30, à la gare de Rodez, le syndicat CGT des cheminots aveyronnais (antennes ruthénoise, millavoise et capdenacoise) invite les usagers et élus à exprimer leurs attentes en matière de transport ferroviaire.

S'il sera évidemment question du rapport Duron qui préconise la libéralisation des transports et le redéploiement des Trains d'équilibre du territoire (TET) Intercités, les cheminots espèrent évoquer les problématiques induites. "Si notre train de nuit Paris-Rodez trouve grâce aux yeux de la commission Duron, c'est uniquement en raison du particularisme social de notre territoire. Ce n'est malheureusement pas le cas pour l'Aubrac qui circule entre Clermont-Béziers et Millau où la solution routière est préconisée" explique la CGT.

Par ailleurs, le syndicat estime qu'«il est indispensable de maintenir et développer les liaisons ferroviaires entre le Lot et l’Aveyron, y compris avec la réouverture, à moyen terme, de la ligne Cahors-Capdenac-Figeac qui permettrait de relier par train, avec un temps raisonnable, les agglomérations de Cahors, Rodez, Aurillac et Montauban».

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?