Economie

A Cransac, les Thermes ont besoin de sang neuf pour la haute saison

  • Déjà en basse saison, c’est un va-et-vient continu de curistes dans le hall d’accueil.
    Déjà en basse saison, c’est un va-et-vient continu de curistes dans le hall d’accueil. Centre Presse -
Publié le / Modifié le S'abonner

Recrutement. En basse saison, l’établissement thermal accueille 400 curistes/jour, ce nombre passe à 700 en septembre
et octobre, d’où la nécessité de recruter 17 collaborateurs.

Même si, selon Christophe Échavidre, son secrétaire général, la fréquentation de l’établissement thermal ne devrait pas cette année battre de nouveaux records d’affluence, il n’en demeure pas moins que l’on y prépare d’ores et déjà la période dite de haute saison, à savoir les mois de septembre et d’octobre.

Une préparation qui passe notamment par le recrutement de personnels supplémentaires pour permettre à l’établissement de satisfaire sa clientèle qui passe d’environ 400 curistes/jour en vitesse de croisière à plus de 700/jour en septembre et à quelque 620 à 640/jour en octobre. C’est dire à quel point un apport de sang neuf est nécessaire !

17 collaborateurs supplémentaires

En seulement six ans, la fréquentation de curistes « Sécurité sociale » est passée de 3 000 à plus 4 500 curistes. Cette augmentation d’activité a été rendue possible en renforçant les équipes, en jouant sur une amplitude horaire plus importante et sur une durée de saison thermale plus longue : plus trois semaines en six ans.

Cette année, l’établissement thermal a décidé d’augmenter la capacité sur chaque soin, en optimisant la « productivité de chaque cabine de 15 %. »

Or, si cela a été facilement possible concernant les équipements, ce changement d’organisation est plus « risqué » en terme de personnel puisqu’il conduit à augmenter de 25 % le personnel dédié. « Chaque agent se trouve avec un rythme de travail moindre, indique Christophe Échavidre, de fait, on y gagne en qualité d’accueil ».

Par voie de conséquence, l’établissement thermal qui emploie tout au long de la saison thermale 40 salariés, doit en trouver 17 de plus - seize agents thermaux et une infirmière DE - à temps plein pour le mois septembre et à temps partiel pour octobre. Et ce n’est pas toujours chose aisée, mais on espère y parvenir. Pour ce faire une opération recrutement est dans les tuyaux avec l’aide de Pôle Emploi.

Une chose est sûre, et Christophe Échavidre le confirme : « Accepter un tel emploi saisonnier est la meilleure façon pour mettre un pied dans l’établissement. Sachant que des remplacements, il y en a à assurer tout au long de la saison… »

Sur le même sujet
L'immobilier à Cransac

305000 €

Cransac - A quelques centaines de metres des Thermes et proche des commerce[...]

75000 €

Cransac - Maison de 90m² située sur un terrain de 1100m² avec grenier aména[...]

36000 €

CRANSAC - Maison d'habitation de 110m² proche des Thermes, du Casino et du [...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir